La symphonie de la prairie

Comme dans un orchestre, grillons, sauterelles et criquets chantent depuis des postes précis. Par exemple, « Tettigonia cantans dans les petits sapins, Omocestus virdulus dans la prairie, Chorthippus montanus un peu partout et ici au premier plan, Stenobothrus lineatus juste au bord du chemin. » / © Jérôme Gremaud

Parmi les herbes, un landernau de chants mélodieux et de couleurs. Voyage au cœur de l'été des sauterelles, criquets et grillons.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

Siiiou-siiiou-siiiou... dridridridri...tsic-tsic! Dans les pâturages de montagne, l'heure est aussi aux festivals ! De véritables concerts s'y déroulent. L'orchestre est entièrement composé de croque-notes sauteurs à six pattes : les orthoptères. Sauterelles, grillons et criquets ont en commun deux ailes postérieures membraneuses, qui se replient en éventail sous les élytres, le nom que l'on donne aux ailes antérieures dures et cornées. La douce musique qui s'élève des graminées provient toutefois de leurs pattes postérieures. Elles leur servent d'archet pour produire des sons très variés. Extrêmement puissantes, elles permettent également à ces insectes à ressort de réaliser leurs bonds prodigieux.

© Jérôme Gremaud

Tous ne font pas partie de la fanfare: généralement, seuls les mâles stridulent. Les femelles, mélomanes, sont purement auditrices. Et le chant est interdit aux mineurs: l'objectif de la mélopée est purement reproductif et les jeunes ne possèdent pas encore d'élytres suffisamment développés. C'est au mois d'août que le récital atteint son paroxysme, lorsque la majorité des espèces a atteint la maturité sexuelle après plusieurs mues. Les phrases d'amour se mélangent alors, créant de véritables symphonies pastorales.

© Jérôme Gremaud

La stridulation est caractéristique de l'espèce. Elle est produite et perçue différemment selon le sous-ordre d'orthoptères. Chez les sauterelles et les grillons, le son est généré par la friction des deux élytres entre eux. Ces ensifères entendent avec les pattes, leur organe auditif se situant sur les tibias antérieurs. Les criquets, eux, stridulent en frottant les fémurs de leurs pattes arrière sur les élytres. Les sons leur sont reproduits grâce à un tympan abdominal. Chez certains criquets chanteurs, la mélodie peut être modulée selon son but: chant ordinaire, de cour ou de rivalité . En septembre, crépuscules précoces et premiers matins givrés ne laissent aucun doute : la fin de l'été est proche. L'orchestre est dissous. Les ailes parfois abîmées ou les antennes cassées, sauterelles et criquets descendent au sol pour pondre à la base des herbes. Les œufs, protégés par un enrobement de mucus, passeront l'hiver et écloront lors d'une tiède journée de printemps.

© Jérôme Gremaud

Affaiblis, parasités par des vers nématodes ou des acariens, emportés par le gel ou capturés par une argiope, un renard ou un oiseau migrateur de passage, les adultes mourront peu après la ponte. Ils auront vécu le temps d'une belle saison. Quelle aubaine pour le tarier des prés ou la cigogne blanche, en route vers le sud. Après avoir avalé quelques sauterelles, ils repartiront ragaillardis à la poursuite du soleil, jusqu'en Afrique.

© Jérôme Gremaud

Insolite

Le mâle du criquet de la Palène effectue une véritable parade nuptiale. Il recherche d'abord la femelle, qui se confond avec les herbes grâce aux motifs de son corps. Une fois proche d'elle, il émet un chant de cour bien plus doux qu'à l'ordinaire. Si sa séduction est efficace, il pourra chevaucher la femelle pour s'accoupler. Sinon, elle l'éloignera à coups de pattes postérieures.

Aller plus loin

En pratique, voici quelques pistes pour observer les criquets, grillons et autres chanteurs des prés.

Un gros plan sur le chant du grillon, explications et schémas à l'appui.

Différencier les orthoptères et leurs chants.

Pourquoi le grillon est-il un gaucher sur stradivarius?

A lire aussi notre dossier sur l'orchestre des animaux.

Couverture de La Salamandre n°211

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 211
Août - Septembre 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir