L’orchestre des animaux

Avril est une effervescence pour les sens. La lumière frappe des verts éclatants, la brise balade des parfums subtils et nos oreilles, surtout, vibrent de mille voix qui renaissent. Bien sûr, il y a le chant des oiseaux. Ce sont eux qui portent le printemps à bout de bec. Mais ils ne sont pas seuls. Car le grillon champêtre stridule sa cour et la rainette assourdit ses voisins. Cacophonie ? Pensez donc ! Les milles partitions du vivant sonnent comme une symphonie idéale pour communiquer sans se perdre. Et ainsi se séduire, s'alerter, se rassurer ou se défier. C'est le moment de vibrer au rythme du grand orchestre animal.


© Sandra Bartocha (photomontage Jean-Luc Wisard)