Rendez-vous en terre inconnue – étape#17

© Jean-Philippe Paul

Face à ce joli papillon inconnu, me voici au jardin tel un scientifique explorateur au bout du monde. Qui est-il ? Je dois résoudre cette énigme.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Qui n'a jamais été émerveillé par les documentaires sur la biodiversité à l'autre bout du monde ou par la richesse des espèces tropicales ? Ce matin pourtant, c'est dans mon propre jardin que je tombe nez à nez avec un papillon coloré et inconnu. Conscient de mon ignorance, j'en reviens au constat fondamental que la nature à connaître et à protéger est d'abord autour de chez soi.

Les premiers rayons matinaux donnent à ce minuscule insecte une teinte presque émeraude. Le papillon est plaqué contre le mur. Ses ailes postérieures, ses antennes et ses pattes sont cachées. Par chance, la géométrie et le contraste de ses ailes antérieures sont sûrement uniques, je devrais l'identifier facilement...

Cette dix-septième étape de mon voyage au jardin prend des airs d'exploration scientifique. Je feuillette alors mon Guide des papillons nocturnes de France. J'invite mes enfants à participer à ce jeu passionnant qui consiste à reconnaître notre invité surprise parmi plus de 1600 espèces illustrées. Nous parcourons l'ensemble de l'ouvrage à cinq reprises... sans succès. Il y a bien une ou deux variétés bariolées de vert qui lui ressemblent mais elles ne correspondent pas tout à fait. Même en se limitant a priori à la famille des géomètres, l'énigme reste entière*.

Essayons internet. Après avoir passé en revue une multitude d'images de papillons sur le site lepinet, c'est gagné ! Nous avons affaire à une Cidarie verdâtre. De son petit nom Colostygia pectinataria. Une rareté ? Pas du tout, un géometridé commun et répandu dont la chenille se nourrit d'aubépine, d'oseille ou de gaillet... des plantes bien présentes au jardin.

Belle leçon d'humilité et de bonheur simple que cet exercice collaboratif ! J'apprendrai par la suite que la région compte entre 2000 et 4000 espèces de papillons de nuit ou plus exactement d'hétérocères. Il reste un immense travail d'exploration dans la jungle du jardin, n'est-ce pas ?

A la semaine prochaine !

Le 21 mai 2017 - étape#17

*La Cidarie verdâtre figure bien dans cet ouvrage au demeurant fort intéressant mais les papillons épinglés et photographiés y présentent une coloration parfois passée.

Face au papillon inconnu - La Salamandre

Etape 17 de Mon voyage au jardin. / © Jean-Philippe Paul

Suivez chaque semaine l'itinéraire de ce voyage plein de surprises 100 % nature entre le jardin et le pas de la porte. Chaque fois, c'est une observation véritable, datée, localisée et illustrée dans ce carnet de route.

Retrouvez l'étape#16 Est-ce l'herbe qui chante?

Une semaine sur deux, Mon voyage au jardin est envoyé par e-mail aux abonnés de la rubrique.

Articles sur le même sujet

Réagir