En attendant vos milans

Dans son édito de la Salamandre n°208, Julien Perrot se rappelle d'un rêve d'enfance: suivre les milans en voyage vers le Sud.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

En février 2002, il y a dix ans très exactement, j'étais au Sénégal à la recherche d'un petit oiseau migrateur. Avec mes complices Laurent Willenegger et André Bossus, nous tentions le pari un peu fou de retrouver un globe-trotter de 15 grammes dans les immensités desséchées du Sahel: le rougequeue à front blanc*.

Bingo ! Notre voyageur poids plume, nous l'avons rejoint en bordure d'un village, au milieu de couleurs et de chants inconnus. Un grand moment, tout comme celui où nous avons vu la savane poivrée survolée par des centaines de milans noirs en route pour Gibraltar. Quel bonheur de retrouver là-bas ces planeurs qui peuplaient le ciel de mon enfance. Combien de fois, gamin, avais-je rêvé de les suivre dans le Grand Sud ?

De cette observation inoubliable est née l'envie de consacrer un jour une Salamandre à ce rapace fascinant. Et pourquoi pas de partager avec vous son périple transcontinental via émetteurs, satellites et cartes interposés.
Ça y est ! Le grand jour est arrivé. Il ne vous reste plus qu'à plonger dans ce numéro. Et à ouvrir l'œil ces toutes prochaines semaines pour participer vous aussi à l'Opération Milan Noir.

Couverture de La Salamandre n°208

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 208
Février - Mars 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir