Opération Milan Noir

Article extrait du dossier Le milan noir, messager du soleil
Grand moment pour ce jeune milan noir baptisé Salam : la balise Argos est posée sur son dos ! / © Sandro Campardo

Suivez en direct le périple de Salam et Milou grâce à l'opération milan noir.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

La demi-vie africaine des milans noirs nous échappe complètement. Sur le terrain, leurs déplacements sont d'autant plus difficiles à suivre que ces oiseaux ressemblent comme deux gouttes d'eau au milan parasite très abondant dans le Sahel. On ignore en particulier ce que font les jeunes nés à Genève ou dans un chêne d'Aquitaine après leur premier hiver tropical. Restent-ils au sud du Sahara ? Esquissent-ils une migration jusqu'à la Méditerranée ? Reviennent-ils chez nous ? Ce mystère, La Salamandre vous propose de l'élucider jour après jour sur milan-noir.net

Pour ce faire, trois jeunes oiseaux ont été équipés en juin 2011 de sacs à dos un peu magiques de 22 grammes contenant chacun une balise Argos. Installées par le scientifique Adrian Aebischer, celles-ci permettent via satellite la localisation de leur porteur presque au mètre près ! Les noms des trois milans : Kundera, Salam et Milou. Hélas, Kundera n'a pas survécu à la période très dangereuse qui suit l'envol du nid. Une carte détaille le premier voyage transcontinental de Salam et Milou. Commentée sur son blog par Adrian Aebischer, cette carte vous permet de suivre le périple de nos deux héros.

Les trajectoires suivies par Salam et Milou, deux milans noirs équipés d'une balise Argos.

Lu sur le blog d'Adrian Aebischer...

12 juin 2011. Ça y est ! Un premier jeune milan noir a aujourd’hui été équipé d’une balise Argos. Nous l'avons baptisé Salam.
A Mariahilf, tout près de Fribourg, Mikaël Cantin est grimpé sur l’épicéa qui portait le nid à une hauteur de 32 mètres. Les deux jeunes milans noirs ont été très temporairement descendus à terre où leur manipulation est plus facile. L’heureux élu est âgé d’environ 34 jours. Il volera dans une dizaine de jours.
Nous avons profité de notre présence sur place pour baguer aussi l'unique jeune d’un couple de milans royaux dont le nid est situé à seulement 16 mètres de l'aire des milans noirs.

23 juin. Nous avons équipé d'une balise un second jeune milan noir. Milou est âgé d'environ 37 jours.

20 juillet. Salam est toujours près de son lieu de naissance. Aujourd’hui, je l'ai vu jouer avec son frère ou sa sœur et le jeune milan royal du nid d'à côté au-dessus de la forêt où ils sont nés.

25 juillet. Je profite de la pause de midi pour me rendre près du nid de Salam, mais aucun jeune milan noir n’est plus visible. De retour à la maison, je télécharge les dernières données des satellites et constate que le jeune oiseau a commencé sa première migration. Selon les localisations, il était à 9 h encore tout près du nid, à 11 h déjà à Chénens (FR) et à 12 h près de Morges (VD). Agé d'à peine onze semaines, Salam est en route pour l'Afrique.

27 juillet. Ce matin, Salam est près de Lyon.
A 17 h 30, il passe au nord de Montpellier.

6 août. Salam est arrivé au Maroc ! Il a suivi une voie de migration classique et traversé le détroit de Gibraltar le 4 août. Le 5 août, entre 8 h et 18 h, il a parcouru plus de 360 km. Il se trouve actuellement à environ 80 km à l’est de Marrakech.
Pendant ce temps, Milou est en Auvergne. Après avoir passé deux nuits près de Villariaz, dans le canton de Fribourg, il a survolé Lausanne et passé la nuit du 4 au 5 août à 20 km au sud de Genève. Le lendemain, il a continué son voyage jusqu'à Saint-Vidal, à environ 7 km au nord-ouest du Puy.

Couverture de La Salamandre n°208

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 208
Février - Mars 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir