11 infos insolites sur la grenouille

Face à face avec une grenouille / © Bruno Guenard/Biosphoto

Peut-on utiliser une grenouille comme test de grossesse ? Comment a-t-elle survécu aux glaciations ? Le castor peut-il l'aider ? Réponses inattendues...

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

Une grenouille congelée peut-elle revenir à la vie ?

En hiver, la température corporelle d'une grenouille peut descendre jusqu’à presque 0°C. La respiration pulmonaire s’arrête et le cœur ne bat plus qu’une ou deux fois par minute. Parfois, le gel couvre même l’animal vivant d’un fin sarcophage transparent. En Amérique du Nord, la wood frog fait encore mieux en sécrétant un cocktail de substances antigel qui permettent à ses fluides corporels de résister jusqu’à -3°C. Si le gel finit par prendre, c’est essentiellement à l’extérieur des cellules. Incroyable : cette grenouille peut survivre à la congélation de 60% de sa masse corporelle et revenir à la vie après plusieurs gels et fontes successifs.

Est-il vrai que la grenouille saute les yeux fermés ?

Oui, peut-être pour protéger ses organes visuels en cas de mauvaise réception. Car une grenouille, ça saute plutôt bien jusqu’à un mètre de distance, soit plus de dix fois sa propre longueur! Notre athlète réalise cet exploit grâce à des pattes postérieures allongées et très musclées. Toute son anatomie est adaptée à ce mode de locomotion: déformation particulière du bassin, corps ramassé, colonne vertébrale raccourcie à neuf vertèbres et enfin pattes antérieures courtes mais costaudes pour amortir l’atterrissage.

Peut-on utiliser une grenouille comme test de grossesse ?

L'eau aux oubliettes, ou la terrible disparition des marais - La Salamandre 11 infos insolites sur la grenouille Rainette verte

Rainette verte / © Fotolia

Jusqu’en 1971, date de l’invention du test de grossesse à faire soi-même à la maison, on utilisait exclusivement des grenouilles auxquelles on injectait de l’urine de la femme à tester. Si cela provoquait une ponte, le test était déclaré positif. Des centaines de milliers de xénopes, des grenouilles sud-africaines, ont ainsi été commercialisées dans le monde entier jusqu’au début des années 1970. Les multiples lâchers volontaires ou accidentels de cette espèce auraient favorisé l’expansion planétaire d’un terrible champignon tueur.

Un têtard, à quoi ça sert ?

Avec beaucoup de chance, il produira une grenouille. Mais il joue aussi un rôle fondamental dans les milieux aquatiques. Pendant quelques semaines, ils sont des millions à filtrer, racler et nettoyer les déchets. Ils recyclent la matière vivante exactement comme le fait la faune du sol dans la terre. Et puis, la plupart d’entre eux nourrissent une grande diversité de prédateurs aquatiques. Enfin, ceux qui parviendront à sortir de l’eau exporteront sur la terre ferme une précieuse biomasse aquatique.

Pourquoi la grenouille mène-t-elle une double vie ?

Pourquoi alterner entre l’eau et la terre ? Pourquoi cette métamorphose périlleuse et coûteuse en énergie ? La grenouille perpétue simplement une stratégie de vie apparue au dévonien, il y a plus de 360 millions d’années, quand les premiers vertébrés sont sortis de l’eau. Elle adapte son anatomie à la vie terrestre au moment de la métamorphose, mais conserve des œufs et des larves aquatiques. Peu d'amphibiens européens se sont totalement affranchis de l’eau : la salamandre noire et la salamandre de Lanza mettent au monde des petits identiques à des adultes miniatures.

Peut-on reconnaître une grenouille à son chant comme un oiseau ?

Absolument ! Les grenouilles rousses ronronnent de nuit et parfois en plein jour. Les grenouilles des champs, agiles et de Lataste émettent leurs vocalises nocturnes sous l’eau. Quant aux grenouilles vertes, elles possèdent deux sacs vocaux qui propagent loin à la ronde le chant caractéristique à chaque espèce.

Comment la grenouille a-t-elle survécu aux glaciations ?

Quand le climat européen est passé d'un type tropical à une alternance de périodes glaciaires séparées par des redoux tempérés, beaucoup d'amphibiens locaux ont disparu. Les rescapés ont surmonté ces fluctuations en s'abritant à chaque glaciation dans une ou plusieurs zones refuges correspondant aux trois péninsules méridionales du continent : Ibérie, Italie et Balkans. Certaines espèces comme la grenouille rousse se sont sans doute retrouvées simultanément dans ces trois régions tandis que d'autres survivaient uniquement dans l'une d'elles. La répartition actuelle des espèces résulte de ces allers-retours tout comme de la position des chaînes montagneuses qui ont compliqué leurs déplacements.

Pourquoi la grenouille a-t-elle des yeux aussi proéminents ?

L'eau aux oubliettes, ou la terrible disparition des marais - La Salamandre 11 infos insolites sur la grenouille Rainette verte

Rainette verte / © Fotolia

Placés au sommet de la tête comme deux tourelles sphériques, les yeux de la grenouille font office de périscopes à la surface de l'eau capables de voir presque à 360 degrés. Le recoupement des deux champs visuels vers l'avant assure une vision binoculaire pour préciser la position des proies.

Au moment de la métamorphose, la jeune grenouille développe ses muscles oculaires, épaissit sa cornée et modifie la géométrie de son cristallin. Deux paupières apparaissent ainsi qu'une membrane translucide qui protège l'œil sous l'eau.

Les Français sont-ils les seuls à croquer de la grenouille ?

Quand les amphibiens pullulaient et qu'il était difficile de remplir son assiette, les grenouilles devaient être consommées un peu partout, largement et sans préjugés. Aujourd'hui, les deux champions européens sont la France avec 3000 tonnes importées annuellement et la Belgique avec 2000. Ces animaux ne proviennent pour la plupart pas d'élevages mais sont capturés dans la nature en Indonésie, en Chine et en Turquie. L'Inde, auparavant premier exportateur mondial, a interdit cette pratique parce que la chasse des grenouilles prive les cultures des meilleurs régulateurs d'insectes ravageurs. Enfin en France, la chasse aux grenouilles est toujours autorisée sous certaines conditions et se pratique largement dans certaines régions, un regrettable anachronisme vu la chute générale des populations.

La grenouille est-elle sensible aux pesticides ?

En Inde, on préfère de plus en plus l'action gratuite et biologique des grenouilles sur les cultures… plutôt que les insecticides coûteux et polluants. Chez nous, les pesticides sont épandus dans les champs mais aussi parfois dans les plantations forestières. Ces poisons font chuter la quantité de proies disponibles pour tous les insectivores, amphibiens y compris… et les empoisonnent au passage. Les premiers traitements de printemps sont particulièrement dévastateurs. Ils coïncident souvent avec la migration des grenouilles dont la peau est extrêmement sensible à tout contact avec des substances toxiques. Il n'en faut pas plus pour provoquer de grosses mortalités.

Le castor peut-il aider la grenouille ?

Restaurer des sites de ponte pour les amphibiens, cela coûte beaucoup plus cher que de poser des nichoirs pour des oiseaux. Heureusement, le castor est un aménageur hors pair qui travaille gratuitement en diversifiant la structure des forêts riveraines et surtout en créant des plans d'eau avec ses barrages. En Allemagne, une étude a montré tous les bénéfices du retour de ce gros rongeur pour la biodiversité et tout particulièrement pour les amphibiens. Un soutien bienvenu !

Retrouvez tous les articles du dossier : Le silence des grenouilles.

Couverture de La Salamandre n°238

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 238
Février - Mars 2017
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir