La gypaète connection

Mi-aigle mi-vautour si l’on en croit son nom d’origine grecque, le gypaète est un oiseau unique en son genre. Une tête massive et incandescente, un regard cerclé de sang, une barbe ébène taillée aux ciseaux et un bec aux intentions évidentes… Comment rester indifférent au faciès si expressif de ce pilleur de cadavres ? De l’indifférence justement, ce casseur d’os en aurait bien eu besoin au XIXe siècle, lorsqu’il était pourchassé dans maintes régions d’Europe. Aujourd’hui, plus personne ou presque n’en veut au gypaète barbu. Au contraire, des biologistes collaborent avec passion pour reconnecter ses différentes populations. Dressons le portrait du géant, puis embarquons pour un voyage aux sept escales entre Pyrénées et Grisons.


© Hansruedi Weyrich