Grand tétras, l’oiseau totem

On raconte qu’autrefois un grand esprit noir chantait dans la vieille forêt, qu’il retrouvait chaque printemps ses semblables au fond des bois pour s’y livrer à des tournois millénaires. Personne hormis quelques chasseurs ne l’avait approché. Et pourtant il était là, incarnation vivante de la nature la plus sauvage. Un peu ours, un peu loup, invisible et inaccessible oiseau des profondeurs. Les forêts peu à peu se sont tues. Et le mystère a fait place au doute. Est-il possible qu’aujourd’hui encore de grands coqs de bruyère courent dans nos bois ? Vieux dindons condamnés ou symboles à protéger à tout prix ? Dans quelles forêts ? Dans quelle nature ?


grand tétras / © Gilbert Hayoz