Michel Roggo

Son domaine : l’eau douce sous toutes ses formes, y compris bien sûr les animaux qui y vivent. Technique favorite : la photographie subaquatique. Première collaboration : en 1998 pour le n° 124, « Le jeu de la grenouille ».

Fierté artistique : aucune. La nature me livre les sujets, à moi de m’y balader les yeux grands ouverts et de découvrir ses petits secrets. Sujet rêvé : toujours et encore cette lumière magique de cathédrale, au fond d’un cours d’eau.

Le futur de la photo nature : internet force les photographes – et pas seulement naturalistes – à trouver une niche, de développer un style personnel, unique, pour sortir du lot et pouvoir vivre de la photographie. Ce n’est pas devenu plus simple…

roggo.ch Tiré de la Salamandre 218 spécial 30 ans