Michel Loup

Son domaine : les paysages, les ambiances, les détails et lumières insolites des montagnes jurassiennes, aussi sous l'eau.

Technique favorite : repérages et attente de la lumière idéale. Dans l'eau, il m'arrive de rester deux heures au même endroit sous la voûte des nymphéas…

Première collaboration : en 2003, avec des photos subaquatiques pour le n° 156 « Derborence ».

Fierté artistique : faire découvrir et aimer les paysages naturels de ma région, et plus particulièrement surprendre les gens par la singulière beauté des lieux aquatiques. Si de cette façon j'ai pu sensibiliser et par conséquent aider à la protection de ces milieux, j'y trouve de la motivation pour la suite de mes activités.

Sujet rêvé : tout simplement pouvoir continuer mes activités photographiques dans la nature, et ainsi peut-être trouver la lumière la plus extraordinaire, là, tout près de chez moi…

Le futur de la photo nature : peu importe comment la photo nature va évoluer, ce qui m'intéresse aujourd'hui, ce qui me préoccupe surtout, c'est l'avenir de la nature elle-même.

michelloup.com Tiré de la Salamandre 218 spécial 30 ans