Gilbert Hayoz

photographe naturaliste

Son domaine : la nature est un tout. Je suis autant attiré par la pierre que par l'animal, le grand angle que le téléobjectif.

Technique favorite : simplement la plus adaptée à la rencontre avec son sujet! L'affût, le trépied ou la chambre photo. Et la macrophoto qui me permet d'aborder par une autre échelle un monde fascinant.

Première collaboration : le n° 107 «Les Orchidées», avec un minidossier sur le blongios nain, que j'ai eu le privilège de suivre tout près de chez moi.

Fierté artistique : je suis en chemin, et à ce titre, je ne peux pas prétendre à avoir atteint une «fierté artistique». Je ressens plutôt une reconnaissance pour l'instant qui nous a été donné de vivre.

Sujet rêvé : plutôt que de sujets particuliers, mon souhait est de vivre encore de nombreux instants intenses et de pouvoir les partager par la photo.

Le futur de la photo nature : avec l'arrivée du numérique et la démocratisation de notre discipline, le côté «chasse au trophée» a pris le pas sur une véritable démarche naturaliste. Quelle place a l'éthique qui anime le naturaliste de terrain, qui a une conscience, une connaissance et un respect absolu, non pas seulement du sujet photographié, mais de l'écosystème complet qui l'entoure dans les images qui circulent ?

Site internet: naturephoto.ch

Tiré de la Salamandre 218 spécial 30 ans