Truites alsaciennes

© Bruno Mathieu

Se poser au bord d'une rivière vive pour admirer la danse des truites. Un moment serein partagé par Bruno Mathieu.

Avatar de Bruno Mathieu
- Mis à jour le
Publié par

« A Sewen, la Doller quitte à peine les flancs escarpés du Ballon d’Alsace pour entrer dans la vallée. Toute jeune rivière de montagne, elle roule ses eaux fraîches et dépose ici et là de grosses pierres de granit. En plein été, lorsque les eaux sont basses et le temps lumineux, j’aime me poster à l’aube derrière le rideau vert des baldingères. C’est un excellent moment pour observer le manège des truites. Rassemblées sur les linéaires les plus profonds en cette période d’étiage, elles sortent régulièrement de leurs caches et prennent avec gourmandise les insectes qui dérivent au fil de l’eau. Ce matin, un gros bécard - c’est comme ça que les pêcheurs nomment les grands mâles aux mâchoires inférieures longues et recourbées - s’est posté face au courant en bordure de la rive gauche et cueille de minuscules larves qui dérivent. Je distingue nettement la grâce souple du poisson et le mouvement à peine perceptible de ses mâchoires mâchouillant la nymphe et découvrant le peigne très blanc des rangées de dents. D’autres truites de taille modeste s’affairent elles aussi dans une fébrilité juvénile. Vers onze heures, le soleil devient brûlant, la grande truite a regagné le calme de sa cache et une autre toute jaune en profite pour prendre son poste de chasse.»

Par Bruno Mathieu dans la vallée de la Doller (Haut-Rhin), le 6 août 2016

Ce dessinateur naturaliste contribue avec 20 autres artistes à notre rubrique dessin de la semaine, coordonnée par Jean-Philippe Paul.

Découvrez notre guide sur la nature au bord de l'eau et notre dossier chronique d'une rivière.

dessin#115

Articles sur le même sujet

Réagir