Dragons d’eau douce – étape#80

© Jean-Philippe Paul

Deux ans après le creusement de la mare du jardin, les voilà enfin ! Les tritons palmés ont trouvé tout seuls ce petit point d'eau.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Je n'ai même pas eu à attendre la nuit avec la lampe torche. Un petit affût d'après-midi devant la mare à l'eau très claire aura suffit. Au bout de dix minutes, j'aperçois quelque chose bouger sous les feuilles mortes tapies au fond de l'eau. Une queue ondulante dépasse, c'est un triton ! Grâce à leur flair imparable et leur esprit d'aventure, ces amphibiens aux allures de mini-dragons ont enfin déniché mon petit plan d'eau.

Ce sont des tritons palmés, je distingue un ou deux mâles colorés et contrastés, avec leur fine crête sur le dos, et au moins deux femelles davantage brun jaune uni. Les mâles ont de sacrées palmures sur leurs pattes arrières ! Les ponctuations bien visibles sur le corps n'en font pas pour autant des tritons ponctués – également appelés tritons lobés – , leurs cousins dont les taches sombres vont jusque sous la gorge et dont la crête est plus développée. Les tritons palmés sont les plus communs dans cette région de plaine, pas étonnant qu'ils soient les premiers dans la mare.

Comme tous les tritons, ils sont protégés. Mais comment alors les admirer de plus près et comment les montrer aux enfants ? Des questions bien légitimes cadrées par des besoins de protection, des textes de lois rigides, de réels risques de propagations de virus spécifiques aux amphibiens, etc.

Voilà bien un paradoxe induit par nos excès et nos dérives : plus nous nous faisons du mal aux espèces et à leurs habitats, plus les lois nous interdisent à juste titre d'entrer en contact eux... Ce qui achève de nous déconnecter à la nature.

Le 6 avril 2019 - étape#80

Relisez Comment les amphibiens font-ils pour retrouver leur étang au printemps et Créer une mare.

Info sur les maladies des amphibiens.

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».