Un temps de crapaud ! – étape#51

© Jean-Philippe Paul

Alerte rouge météo, des trombes d'eau tombent du ciel dans une douceur exceptionnelle pour la saison. Voici au moins un heureux : le crapaud commun.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Les médias relaient l'alerte météorologique à grands coups de flashes et de bulletins. Vigilance rouge crue et inondation pour le Jura ! Ce mois de janvier est complétement fou, la pluie et le vent font la loi et le thermomètre s'envole : il fait 10°C ce soir alors qu'il pourrait en faire vingt de moins à cette date.

Lors d'une rapide sortie sur la terrasse détrempée, je manque d'écraser un petit être sautillant. Un crapaud commun ! J'appelle les enfants et nous l'admirons tous ensemble à la lampe torche. Je ne suis pas surpris par une telle apparition car les amphibiens précoces profitent naturellement de conditions tempérées et humides pour sortir dès la "fin" de l'hiver. Plus étonnant, j'avais observé les premières hécatombes sur les routes du secteur dès le 4 janvier !

Si l'escapade de ce crapaud n'est pas anormale en plaine, il n'en reste pas moins que tout semble annoncer le mois de janvier le plus chaud depuis le début des mesures météorologiques. Je vois dans le regard du batracien aventureux qu'il ne fait pas partie des climatosceptiques !

Le 22 janvier 2018 - étape#51

Suivez chaque semaine l'itinéraire de ce voyage plein de surprises 100 % nature entre le jardin et le pas de la porte. Chaque fois, c'est une observation véritable, datée, localisée et illustrée dans ce carnet de route.

Retrouvez l'étape#50 L'oiseau de tout là-haut

Une semaine sur deux, Mon voyage au jardin est envoyé par e-mail aux abonnés de la rubrique.

Articles sur le même sujet

Réagir