Un saxifrage champion d’altitude

Saxifrage à feuilles opposées / © Alessandro Staehli

Comment ces petites fleurs violettes font-elles pour résister au rude climat montagnard? Le naturaliste Christian Couloumy nous explique la stratégie du saxifrage à feuilles opposées.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

«La haute montagne est un environnement difficile. Contrairement à l'homme, intrus éphémère dans ces milieux aux paysages incroyables, certaines espèces sont adaptées pour y survivre toute l'année. La saxifrage à feuilles opposées, par exemple, possède des pigments rose vif qui la protègent des rayons ultraviolets. Elle fait face à la sécheresse et au froid en poussant en coussinets.»

Un saxifrage champion d'altitude

Christian Couloumy

Christian Couloumy est chef de secteur au Parc national des Ecrins, dans les Hautes-Alpes (05), depuis 39 ans. Passé par l'Ecole de chimie de Paris, le naturaliste partage aujourd'hui sa passion entre l'aigle royal et la montagne.

Couverture de La Salamandre n°211

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 211
Août - Septembre 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir