Rouges, les airelles

Airelle rouge (Vaccium vitis-idaea) / © Stefan Holm

Acides et légèrement amères quand elles sont crues, les baies de l'airelle rouge sont excellentes en gelée. Testez la croquette de millet en sauce aux airelles.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

Qu'il est bon de se goinfrer de myrtilles en fin d'été dans un sous-bois de conifères, près d'une tourbière ou sur un autre terrain acide. On connaît moins l'airelle des marais à la chair farineuse et surtout l'airelle rouge qui pousse dans les landes et les forêts de montagne, volontiers entre des arolles ou des mélèzes clairsemés. Cette plante de la famille des bruyères porte des feuilles luisantes et coriaces caractéristiques, vertes en toutes saisons.
Les baies de l'airelle rouge sont acides et légèrement amères, peu attractives à l'état cru. En revanche, on en prépare d'excellentes gelées ou confitures qui accompagnent traditionnellement les plats de chasse.

Airelle rouge / © F. Fernandez

Croquettes de millet en sauce aux airelles

Ingrédients

  • 250 g de millet
  • 1 oignon
  • 50 g de beurre de cacahuète
  • 150 g d'airelles rouges
  • 1 pincée de sel
  • 2 cuillerées à soupe de sucre

Préparation

  • Faites cuire le millet à l'eau salée, puis mélangez-le à l'oignon haché et au beurre de cacahuète.
  • Avec ce mélange, formez des boulettes que vous mettez à cuire sur une plaque huilée.
  • Pendant ce temps, faites cuire les airelles rouges dans une casserole. Salez légèrement et ajouter du sucre pour les adoucir. Laissez réduire.
  • Nappez les croquettes du coulis d'airelles au moment de servir.

Recette d'après François couplan

Retrouvez toutes nos recettes.

Accédez à toutes nos activités famille.

Couverture de La Salamandre n°223

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 223
Août - Septembre 2014
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir