Par tous les temps

Bouquetins des Alpes (Capra ibex) - Parc du Grand Paradis (Italie), 3 décembre 2007 à 10h13 / © Eric Dragesco

En pleine averse de neige, rencontre magique avec une famille de bouquetins.

Avatar de Eric Dragesco
- Mis à jour le
Article d'origine par

« Ce jour-là, lorsque je me suis levé de bonne heure, j'ai vu par la fenêtre embuée que la neige tombait à gros flocons. Contrairement à ceux qui auraient dit « Avec cette météo, on va rester à l'hôtel ! », j'ai pris mon matériel et je suis monté dans la forêt enneigée. Pour éviter de glisser dans la pente raide qui surplombe des falaises, j'ai mis mes crampons aux pieds. Puis j'ai quitté le sentier. J'avançais lentement en raison du paquet de neige: plus de 40 cm ! Grâce aux traces, j'ai rapidement repéré un groupe d'ibex. Ces deux étagnes accompagnées d'un jeune de l'année me regardaient du haut d'une bosse arrondie au milieu de mille et une étoiles de neige. Une scène magique ! Poussées à basse altitude par les intempéries, les trois bêtes impassibles se laissaient recouvrir par les flocons. Je n'ai jamais observé ce comportement chez les mâles, qui s'ébrouent dès qu'un demi-centimètre de neige les recouvre. Pour faire cette image, j'ai préféré une mise au point manuelle. En auto­focus, l'appareil est trompé par la neige qui tombe devant le sujet principal. Une vitesse relativement rapide au 1/350s m'a permis d'éviter que les flocons soient flous. Grâce au mauvais temps, les étagnes étaient moins craintives que d'habitude. J'ai pu les approcher avec précaution, sans les déranger. En fait, je pense qu'elles se rendaient très bien compte que je me déplaçais très lentement et avec difficulté et que je ne représentais aucun danger... »

Propos recueillis par Alessandro Staehli

Eric Dragesco

Eric Dragesco

Photographe animalier

Eric Dragesco a une passion dans le sang. Son père, Jean Dragesco, a été l'un des pionniers de la photographie animalière. Il a même inventé le premier téléobjectif avec une seule lentille: le Dragescotar, en 1947.
Dès l'âge de 10 ans, Eric étudie les papillons diurnes de l'Est vaudois avec son frère Bernard. Il commence ensuite la photo animalière, en compagnie de son frère aîné Alain, avec un intérêt particulier pour la faune de montagne. En 1995, il publie La vie sauvage dans les Alpes . Un livre qui deviendra une véritable référence.
Captivé par les animaux rares et presque jamais photographiés, il effectue à partir de 1996 de nombreuses expéditions en Mongolie et en Asie centrale. Grâce à sa ténacité, il parvient à photographier certains des mammifères les plus rares de la planète comme l'ours de Gobi, le léopard des neiges, le mouflon de Marco Polo ou le markhor, un cousin asiatique de notre bouquetin menacé d'extinction. http://ericdragesco.com

Couverture de La Salamandre n°219

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 219
Décembre 2013 - Janvier 2014
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir