Où vit le gypaète, l’empereur de l’Ancien Monde ?

© Jose Antonio Sencianes Ortega

De l’Asie centrale où il est encore répandu à l’Europe et à l’Afrique où son aire de répartition est désormais clairsemée, survolons l’empire du gypaète.

Avatar de Jean-Philippe Paul

Article d'origine par
Chargement

Asie centrale : Répandu de l’Iran au sud de la Sibérie en passant par les montagnes du Karakorum, de l’Himalaya et de l’Altaï. Effectifs méconnus.

Caucase : 260-365 couples entre Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan et Russie.

Turquie : 120-160 couples en 2015.

Roumanie : Disparu des Carpates vers 1940.

Balkans : Rares observations. Probablement disparu.

Autriche : Dernier nid connu en 1880 dans le Tyrol. Réintroduction en cours.

Italie : Dernier témoignage en 1913. Actuellement 12-13 couples suite à la réintroduction en cours dans les Alpes.

Allemagne : Le dernier lammergeier est tiré en 1855.

Suisse : Le dernier individu sauvage est vu en 1900 en Valais. Réintroduction en cours

France : Disparu des Alpes vers 1935. A subsisté en Corse et dans les Pyrénées. Réintroduction en cours

Espagne : Fort déclin au XIXe siècle. Environ 130 couples dans les Pyrénées. Un couple réintroduit en Andalousie.

Maroc : Fort déclin. Peut-être 5 couples dans le Haut Atlas.

Algérie : Dernière reproduction connue en 1978. Adultes observés en 2014.

Tunisie : Dernière reproduction en 1939.

Grèce : Au bord de l’extinction. 7-8 couples en Crète.

Egypte et environs : Disparu d’Israël, d’Egypte et de Jordanie.

Ethiopie : Abondant avec environ 1 500 couples.

Kenya-Tanzanie : Environ 50 couples.

Afrique du Sud et Lesotho : En déclin. Environ 100 couples.

Moyen-Orient : Moins de 20 couples en Irak et moins de 100 adultes dans la péninsule Arabique où la séparation avec la sous-espèce africaine n’est pas claire.

La nuit des temps

Voilà belle lurette que le gypaète barbu plane au-dessus des montagnes et collines d’Europe. Des restes osseux de ce rapace datant de 1 à 1,5 million d’années ont été retrouvés dans divers sites archéologiques méditerranéens. En France et en Suisse, sa présence est avérée au moins depuis le Pléistocène moyen, il y a 780 000 à 126 000 ans.

A vue de nez

Non, les vautours de l’Ancien Monde ne repèrent pas les charognes à leur odeur pestilentielle. Cette théorie controversée est désormais tranchée. L’odorat est seulement utilisé par certains cathartidés d’Amérique. L’excellente vue du gypaète, même dans le brouillard, est le seul sens qu’il mobilise pour trouver sa nourriture. Dans son aire de répartition, le riche cortège de prédateurs et de charognards reste son meilleur allié.

Couleurs du plumage du gypaète barbu selon son âge

© Jose Antonio Sencianes Ortega

Question d’âge

Il faut environ sept années au jeune gypaète pour devenir un adulte par des mues successives. Son plumage subit différentes étapes d’éclaircissement du corps et de la tête.

La suite du dossier sur le gypaète barbu.

De l'Himalaya aux Alpes, suivez les périples du gypaète dans notre nouveau film La fabuleuse histoire du gypaète.

Cliquez ici pour commander le DVD.

Couverture de La Salamandre n°249

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 249
Décembre 2018 - Janvier 2019
Article N° complet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».