Observer le cincle plongeur

Le cincle plongeur n'a pas froid sous la neige. / © Jérôme Gremaud

Avec un zeste de patience et une pincée de chance, mais surtout un regard alerte, vous pouvez observer l'impressionnant cincle plongeur vaquer à ses activités.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

Le merle d'eau préfère les secteurs accidentés des cours d'eau. Pour le voir, repérez des remous ou des rapides et faites-vous discrets. Avec un peu de patience, vous apprécierez la maestria aquatique du cincle. Les ailes entrouvertes, il flotte et se laisse transporter par le courant. Lorsqu'il plonge, il atteint le fond et marche de préférence vers l'amont, souvent durant plusieurs secondes. Sa position penchée et ses ailes lui permettent de garder l'équilibre face au courant.

« Le cincle passe en trombe au ras de l'eau. » / © Jérôme Gremaud

A noter

Dérangé, le cincle s'éclipse sous l'eau ou, le plus souvent, s'envole. Sa queue très courte n'est pas adaptée pour freiner et virer. Le vol rectiligne qui en résulte, soutenu par un battement frénétique de ses ailes arrondies, rappelle la trajectoire du martin-pêcheur.

Retrouvez le cincle dans notre article plus détaillé La double vie du cincle.

Retrouvez toutes nos observations.

Accédez à toutes nos activités famille.

Couverture de La Salamandre n°207

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 207
Décembre 2011 - Janvier 2012
N° complet

Réagir