Notre plus bel oiseau du monde – étape#82

© Jean-Philippe Paul

Notre jardin est né grâce à une observation de huppe. Mais depuis, le rare et mythique oiseau ne se montre en moyenne qu'une année sur deux autour de la maison.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Tout commence le 12 août 2006. Un panneau "A vendre" est planté à l'entrée d'une petite prairie envahie de ronces et pâturée par un cheval comtois. Curieux et en quête d'un lopin de terre pour me poser, je m'approche. Aussitôt, deux huppes fasciées décollent en déployant les plumes érectiles de leur tête et leurs ailes enveloppantes bariolées de noir et de blanc. Les plus beaux oiseaux du monde ! Je le prends comme un signe. Un message de bon augure comme dans certaines croyances arabes. J'ai aussi repensé à la Conférence des oiseaux, ce récit allégorique du poète soufi persan Farid Al-Din Attar dans lequel la huppe guide des oiseaux vers leur roi le Simorgh et trouvent finalement l'essence de leur être et la conscience du Tout.

Aujourd'hui, la biodiversité est bienvenue sur ce bout de colline. Les ronces ont encore une place qu'elles partagent avec la mare, le verger, les tas de pierres et le potager. La huppe y revient parfois, mais ne niche pas. Lorsque le 28 avril dernier, à quelques coups d'ailes de la maison, je vois deux huppes décoller au bord du chemin, je ne peux m'empêcher de repenser à la scène vécue 13 ans auparavant. J'ai même l'espoir que ce soit un couple qui s'installe par ici. Malheureusement, elles ont continué leur chemin. Peut-être guidaient-elles des oiseaux vers la sagesse ?

Le 28 avril 2019 - étape#82

Après un très fort déclin au milieu du XXe siècle, la jolie huppe fasciée se porterait un peu mieux dans certaines régions de France et en Valais par exemple, aidée par des mesures de conservation locales - agriculture bio, nichoirs - et le changement climatique.

A lire : Devinez quel oiseau est en couverture du nouvel Atlas des oiseaux nicheurs de Suisse ?

A écouter : Sur les épaules de Darwin Le langage des oiseaux - partie 1

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».