Millepertuis, mille vertus – étape#30

© Jean-Philippe Paul

L'été décline gentiment alors profitons des fleurs du jardin. Parmi les bourraches bleues, le millepertuis rayonne de ses derniers soleils.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

La belle saison du millepertuis est désormais aussi loin que le solstice d'été. Deux mois déjà que le soleil s'incline face à l'inexorable. Pourtant, il reste encore quelques fleurs d'un beau jaune doré parmi les pétales fatigués et les fruits grenat.

Il a poussé tout seul, ici en marge des aromatiques, là-bas près du mur en pierres sèches ou plus loin en bordure du potager. Mais toujours en pleine lumière, car il évite totalement la fraîcheur de la lisière en haut du jardin. L'herbe aux mille trous est un vrai cadeau de la nature. Pour l'âme en peine, celui qu'on appelle aussi le "chasse-diable" est un remède reconnu depuis des lustres. En tisane ou en médicament, il combat l'anxiété, le stress, la mélancolie et même la dépression.

Cette année encore, nous avons fait une huile rouge de millepertuis. Rouge comme les pigments issus du principe actif de la plante, l'hypericine, qui teintent l'huile d'olive après trois semaines de macération. Cet antidouleur très simple à concocter traite les brûlures et les blessures légères. Il est également très bon pour la peau.

Le 20 août 2017 - étape#30

Millepertuis mille vertus - La Salamandre

© Jean-Philippe Paul

Suivez chaque semaine l'itinéraire de ce voyage plein de surprises 100 % nature entre le jardin et le pas de la porte. Chaque fois, c'est une observation véritable, datée, localisée et illustrée dans ce carnet de route.

Retrouvez l'étape#29 Un rhinocéros dans le jardin !

Une semaine sur deux, Mon voyage au jardin est envoyé par e-mail aux abonnés de la rubrique.

Articles sur le même sujet

Réagir