Mes cabanes au fond des bois

© Jean Chevalier

Couffin, cachette ou couvre-chef, les nids de l'écureuil répondent à toutes ses exigences. En n'importe quelle saison.

Avatar de Aino Adriaens
- Mis à jour le
Article d'origine par

L’écureuil est un architecte. Il bâtit plusieurs nids pour son usage personnel. Le plus beau, le plus vaste, le plus chic, c’est à l’automne qu'il le construit. Tout près d’un tronc, au creux d’une fourche confortable. S’il en trouve un sur son domaine, il choisira un conifère : il y sera davantage à l’abri des regards et des intempéries.

Tresser sa boule

A quoi ressemble le nid de l'écureuil? - La Salamandre

© Jean Chevalier

L’animal travaille avec des matériaux simples : brindilles et branches feuillues. Il les coupe, puis les transporte dans sa gueule. En véritable tisserand, il entrelace les branchages avec ses mains, puis tire avec les dents, jusqu’à l’obtention d’une grosse boule creuse. Les parois sont denses et solides. Il les calfeutre de mousse et de feuilles mortes, comme s'il avait saisi toutes les subtilités du concept « isolation ».
Ce gros œuvre achevé, il se préoccupe du tapis. Celui-ci sera fait de mousses, de lichens, de plumes, mais aussi de bouts de laine, de corde, de tissu ou de tout autre élément douillet, trouvés au hasard de la forêt. Pour ce qui est de la couverture, pas besoin de se fatiguer : sa douce queue fera l’affaire.

Hiver actif

A quoi ressemble le nid de l'écureuil? - La Salamandre

© Jean Chevalier

Contrairement à sa cousine marmotte, l’écureuil n’hiberne pas. Le froid l’incite à dormir beaucoup, mais il quitte son nid 4 à 5 heures par jour, histoire d’aller casser la croûte. Tout au plus y restera-t-il quelques jours sans sortir quand la météo est vraiment trop mauvaise. On le comprend : il peut faire 20 °C dans son nid quand il gèle au dehors !
En Scandinavie, les écureuils se tiennent souvent au chaud, à plusieurs dans le même nid, mais cela n’a jamais été observé sous nos latitudes. Il arrive toutefois qu’en janvier, à la saison des amours, mâle et femelle s'y retrouvent, mais ceci est une autre histoire.

Résidences d'été

En hiver, l’écureuil n’occupe qu’un seul nid. A la belle saison par contre, il dispose de plusieurs résidences réparties sur l’ensemble de son territoire. Il s’y installe en fonction de ses cueillettes. Ces nids d’été sont plus rustiques : quelques branches entrelacées, un peu de mousse et le tour est joué. Les plus sommaires sont utilisés pour la sieste, les plus douillets pour la nuit. L’écureuil s’y protège aussi de la pluie, du vent et des prédateurs. Des scientifiques pensent que si l’écureuil change souvent de nid en été, c’est pour se débarrasser des puces et autres parasites qui le harcèlent.

Hotte garnie

A quoi ressemble le nid de l'écureuil? - La Salamandre

© Vincent Munier

Le nid de l’écureuil est une grosse boule appelée hotte. L’animal en construit plusieurs, en moyenne cinq. Le plus gros, celui où il passera l’hiver, peut atteindre
50 à 60 cm de diamètre et 7 cm
d’épaisseur. Il possède une ouverture vers le bas, qui fait office de porte et de lucarne. L’écureuil la referme prestement à chaque fois qu’il la franchit. L’animal entretient son nid principal plusieurs années de suite.

A quoi ressemble le nid de l'écureuil? - La Salamandre

© Vincent Munier

Nid de pie

Contrairement à l’écureuil, la pie construit son nid au haut de l’arbre, en situation bien exposée. Il est composé principalement de branches mortes et on peut y voir à travers. Il arrive que l’écureuil squatte un nid abandonné, mais dans ce cas il le consolide, le surélève et l’épaissit.

A quoi ressemble le nid de l'écureuil? - La Salamandre

© Vincent Munier

Trou de pic

Pourquoi se fatiguer quand d’au­tres travaillent pour vous ? La loge abandonnée du pic noir satisfait pleinement aux exigences de l’écureuil.

Couverture de La Salamandre n°164

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 164
Octobre - Novembre 2004
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir