Beau bleu

Martin-pêcheur / © Michel Muriset

A-t-on des chances d'apercevoir un martin-pêcheur l'hiver? Oui mais pas n'importe où nous dit le photographe Michel Muriset.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

« Pour éviter la famine liée au gel de ses zones de pêche, le martin-pêcheur quitte la rivière et descend jusqu'au lac. Il a ses perchoirs favoris où vous pourrez sans doute le revoir souvent. Son tiiii strident, souvent émis en vol, vous aidera à le repérer. »

Bûcheron puis jardinier à la ville d'Yverdon-les-Bains (VD), Michel Muriset est aussi un observateur et un photographe averti qui sillonne quotidiennement le Nord vaudois.

Couverture de La Salamandre n°202

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 202
Février - Mars 2011
Article N° complet

Réagir