L’alouette lulu s’épanouit chez ces agriculteurs bio

Alouette lulu

L'alouette lulu est un oiseau menacé dans nos campagnes. Claire Moreau, une éleveuse de brebis bio, a fait de cet oiseau qui vit sur ses terres le symbole de sa nouvelle vie.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Article d'origine par
L'alouette lulu s'épanouie chez ces agriculteurs bio

Claire Moreau, bergère et fromagère bio dans le Jura.

« Jusqu’en 2012, je travaillais dans un conservatoire d’espaces naturels, à conseiller les agriculteurs sur leurs pratiques. Pour être honnête, il m’arrivait de douter du bilan réel pour la nature, au regard des finances publiques mobilisées. Avec mon compagnon et collègue Laurent, nous avons décidé de quitter nos CDI pour passer de l’autre côté et devenir agriculteurs. Six années ont été nécessaires pour réaliser notre rêve.
Aujourd’hui, nos 50 brebis s’épanouissent sur 25 ha de nature préservée, en Petite Montagne (Jura). Nous avons choisi un modèle simple, peu coûteux, pour rester indépendants des aides et subventions. Chaque jour, notre vie dans la yourte et nos pratiques agricoles sont pensées avec et pour la nature. Nos produits arborent l’étiquette Au chant des lulus, du nom de l’alouette menacée avec qui nous partageons haies et prairies. Grâce à cet oiseau symbolique et à notre label bio, nous ne manquons jamais une occasion de sensibiliser clients et voisins au respect de la biodiversité.

L'alouette lulu s'épanouie chez ces agriculteurs bio

© Ambroise Héritier

Pour notre famille, ce projet de vie est également un chouette défi. Se faire une humble place dans la nature sauvage, sentir le vent et la pluie fouetter notre habitat sommaire, vivre la plus belle des insomnies grâce aux feulements du lynx, craindre pour les enfants lorsque la vipère aspic ou les tiques s’approchent trop près d’eux… A nos enfants, justement, nous sommes fiers d’offrir de telles bases pour la vie. Quel que soit leur avenir, nous espérons que la nature les épaulera et qu’ils le lui rendront bien. »

Notre article sur les détails des raisons de l'extinction des oiseaux des campagnes.

Notre article sur l'assiette qui peut sauver l'alouette.

Couverture de La Salamandre n°249

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 249
Décembre 2018 - Janvier 2019
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».