La scille, aquarelliste des sous-bois

Sous-bois tapissé de scille à deux feuilles / © Alessandro Staehli

Le printemps est au pas de la porte et les sous-bois se parent de mille fleurs d'un bleu intense. Bienvenue parmi la scille à deux feuilles !

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

«Dernières neiges et premiers rayons tempérés. Dans le sol, les bulbes des printanières frémissent. La scille à deux feuilles colore d'un bleu intense le sous-bois forestier encore bien dépouillé. Cette liliacée est une calcicole: elle supporte bien la toxicité du calcium. Sa présence est donc un bon moyen de repérer les sols calcaires.»

Sébastien Roué travaille depuis 25 ans dans le domaine de la protection de la nature. Le naturaliste voue un intérêt particulier aux chauves-souris. Il nous raconte sa fin d'hiver en Gironde.

Couverture de La Salamandre n°208

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 208
Février - Mars 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir