La ligne bleue des Vosges

Ligne de crête depuis le col du Markstein - 150 x 50 cm / © Ji Young Demol Park

L’artiste franco-coréenne Ji Young Demol Park a visité les douces et vénérables montagnes vosgiennes. Souvenirs magnifiés à l’encre de Chine et à l’aquarelle.

Avatar de Jean-Philippe Paul

Article d'origine par

Ji Young Demol Park

Artiste peintre née en Corée du Sud et résidant en Haute-Savoie (F).

jiyoungdemolpark.com

Séduit par ma grande exposition au Festival Salamandre de 2016, le Muséum de Nancy m’a proposé de travailler dans les Vosges. C’était pour moi une occasion exceptionnelle de développer un projet pictural dédié à ces montagnes que je ne connaissais pas du tout. Installée entre Genève et Chamonix depuis plus de vingt ans, je suis habituée à l’aspect minéral, saillant et très imposant des Alpes. Alors, quand j’ai découvert les Vosges, je les ai d’abord trouvées plates. Puis j'ai ressenti quelque chose de familier. J’ai compris que les formes douces et émoussées de ces vieilles montagnes me rappelaient la modestie des massifs sud-coréens de mon enfance. Le point culminant de la région où je vivais ne dépasse pas 1 000 m d’altitude. Avec ma sensibilité, j’ai même fini par associer les Alpes élevées vers le ciel au masculin et ces Vosges arrondies au féminin...

Du point de vue artistique, j’ai également apprécié les successions de croupes et de crêtes qui s’étendent à l’infini. Cette fameuse ligne bleue des Vosges qu’évoquait Jules Ferry, en référence à la frontière franco-allemande issue du traité de Francfort en 1871.
Cette excursion vosgienne m'a confortée dans l’idée que la nature se trouve au cœur de mes préoccupations artistiques. Où que j’aille, elle m’inspire à l’infini.

Découvrez le travail de Ji Young Demol Park sur le terrain dans l’émission Passe-moi les jumelles de la RTS.

Partez avec Ji Young Demol Park et Julien Perrot dans le Jura Suisse dans la Minute Nature.

Couverture de La Salamandre n°250

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 250
Février - Mars 2019
Article N° complet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».