Honneur à la terre

Julien Perrot

Dans son édito du n°243, Julien Perrot nous fait partager le prix média décerné par l'académie suisse des sciences à La Salamandre pour son dossier «Voyage au centre de la terre».

Avatar de Julien Perrot

Article d'origine par

Lundi 23 octobre, 17h30 à Lucerne, dans une salle de la Haute école suisse de journalisme. L’heure est solennelle. Comme chaque année, l’Académie suisse des sciences s’apprête à décerner son prix média. Deux lauréats en 2017 : la Radio Télévision Suisse… et La Salamandre en la personne de notre collègue Alessandro Staehli. Evidemment, le rédacteur naturaliste accompagné de ses proches a fait le déplacement. C’est la physicienne Felicitas Pauss qui lui remet son prix en mains propres pour le dossier paru il y 14 mois dans ces colonnes sous le titre « Voyage au centre de la terre ».

Dans son analyse, le Président du Jury This Rutishauser souligne « la richesse et la variété de ce dossier de 26 pages : infographies, interviews, récits, références à des vidéos en ligne et enfin même une grille de mots croisés. Dans ses recherches comme dans le traitement du sujet, l’auteur de 32 ans fait preuve d’un zèle qui n’a rien à envier aux habitants qui peuplent le sol. » Une laudatio qui honore Alessandro et toute notre équipe. Mais aussi l’innombrable peuple des collemboles, acariens et autres champignons qui recyclent les déchets du vivant et fabriquent la terre nourricière sans même que nous y pensions.

Un peu après les discours, à l’heure des petits fours, certains membres du Jury sont stupéfaits d’apprendre l’histoire singulière de ce magazine en papier recyclé que vous tenez entre les mains tout comme son modèle économique atypique avec zéro pub, zéro kiosque… et tout pour ses abonnés.
En 2017, coincé entre Facebook et Google, sans doute faut-il être un peu courageux pour consacrer la moitié d’un magazine à un sujet aussi essentiel mais difficile à présenter que la terre, support de nos existences. C’est le genre de choix qui nous plaît et que nous sommes heureux de partager avec vous, fidèles lecteurs. Belles fêtes je l’espère sous la neige et nos meilleurs vœux à tous.

Couverture de La Salamandre n°243

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 243
Décembre 2017 - Janvier 2018
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».