Sondage Salamandre

Permettre à un large public de découvrir la nature avec plaisir est notre dessein.

Vous pouvez y contribuer en répondant à notre sondage en ligne (anonyme, de 2 à 5 minutes).

Voulez-vous y participer ?

Hermine cachée dans la neige © F.Gréban

L’oiseau aux mâchoires d’acier – étape#46

© Jean-Philippe Paul

Les ornithologues ont remarqué une invasion de grosbecs en provenance des forêts du Nord. C'est l'occasion d'admirer l'incroyable bobine de ce drôle d'oiseau à la mangeoire.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Réfugié en forêt, il ne s’était pas montré de l’été. Avec les premiers froids, voici enfin le dodu grosbec et sa bouille incomparable. Conséquence d'une pénurie probable de nourriture dans l'est et le nord de l'Europe, ses effectifs sont particulièrement remarquables cette année. De façon totalement inédite, l'afflux atteint même l'Angleterre où l'oiseau, habituellement rare dans ce pays, est une véritable attraction hivernale.

Il faut dire que le grosbec est charismatique. Crâne, bec et muscles des mâchoires... tout est disproportionné chez le plus dandy de nos passereaux. Pour ce casseur de noyaux, les graines de tournesol déposées sur la mangeoire font figure de simples chips. En effet, la pression exercée entre ses mandibules atteindrait 30 kilos au centimètre carré! Il faut au moins cela pour briser les amandes de fruits.

Le 24 novembre 2017 - étape#46

Suivez chaque semaine l'itinéraire de ce voyage plein de surprises 100 % nature entre le jardin et le pas de la porte. Chaque fois, c'est une observation véritable, datée, localisée et illustrée dans ce carnet de route.

Retrouvez l'étape#45 Pas frileux

Une semaine sur deux, Mon voyage au jardin est envoyé par e-mail aux abonnés de la rubrique.

Réagir