Quatre étoiles pour la martre

© Dave Tosh

Près de Lille, la Coordination Mammalogique du Nord de la France installe des gîtes artificiels pour aider la martre des pins.

Avatar de Sébastien Poiret
- Mis à jour le
Article d'origine par
Quatre étoiles pour la martre - La Salamandre

© CMNF

Avec un taux de boisement de 13 %, la nouvelle région Hauts-de-France est la moins forestière de l’Hexagone. La martre des pins, un mammifère qui ne vit qu’en forêt et niche dans les cavités des troncs d’arbres, se retrouve donc dans une situation difficile.
Pour résoudre ce problème qui menace la survie du mustélidé, la Coordination Mammalogique du Nord de la France (CMNF) a trouvé une solution : installer des gîtes artificiels sur les arbres. « Ces logis pallient le manque d’habitats naturels là où les massifs sont fortement exploités et les arbres creux rares, annonce Claire Poirson de la CMNF. Avec l’aide de l’Office national des forêts (ONF), nous avons sélectionné les parcelles forestières les plus adaptées pour y installer ces gîtes. Leur mise en place a débuté en janvier. » La fabrication des logis est assurée par Noeux Environnement, une association d’insertion par le travail et l’accompagnement professionnel. Une belle façon d’ajouter une dimension sociale à cette action. Au-delà de ce projet, et à l’initiative de la région Hauts-de-France, la CMNF s’est vu confier l’élaboration et l’animation d’un plan régional de restauration de la martre des pins.

« Notre objectif est de mieux connaître les populations du mustélidé pour pouvoir bien le protéger et, à terme, augmenter ses effectifs », explique Claire Poirson. Concrètement, des actions s’engagent sur trois domaines : connaissance, sensibilisation et protection de la martre des pins. « Grosse consommatrice de rongeurs, la martre joue un rôle clé dans le bon fonctionnement des écosystèmes, précise Claire Poirson. Elle limite notamment les populations de rongeurs potentiellement porteurs de maladies comme la leptospirose et les hantaviroses. » La protection du petit carnivore est donc utile pour l’ensemble de son milieu de vie.

La martre des pins joue un rôle clé dans le bon fonctionnement des écosystèmes.

Quatre étoiles pour la martre - La Salamandre

© Hugo Fourdin

Fin 2017, le projet a reçu le soutien de la Fondation Nature & Découvertes. Pour collecter des fonds, il a été présenté dans les magasins de Lille et Valenciennes. Cette reconnaissance va permettre de continuer l’action sur le long terme. Après l’installation des gîtes, si des locataires poilus y élisent domicile et fondent une famille, il sera alors possible d’effectuer des analyses génétiques. Les naturalistes espèrent suivre les déplacements des martres au sein des massifs forestiers, le mustélidé devenant alors un excellent indicateur de la connectivité entre les milieux boisés de la région. > cmnf.fr

A Lausanne, le vert arrive dans les assiettes.

Couverture de La Salamandre n°244

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 244
février - mars 2018
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir