Fidélisez vos coccinelles

Coccinelles à 7 points / © Stéphane Vitzthum / Biosphoto

Avec l’été sont arrivées les coccinelles de seconde génération. Comment les encourager à rester là cet hiver dans l’intérêt de vos plates-bandes ?

Avatar de Frédéric Lisak
- Mis à jour le
Article d'origine par

Les coccinelles d’avril et de mai sont mortes depuis longtemps. Heureusement, avant de disparaître du jardin, les femelles ont pondu des œufs qui ont produit des larves capables de dévorer 150 pucerons par jour. Puis ces jeunes fauves se sont transformés en nymphes. Et maintenant, ce sont des insectes adultes qui poursuivent le festin. Vous n’avez pas utilisé d’insecticides ? Vous avez bien fait. Vous auriez anéanti les meilleures défenses naturelles de vos rosiers et de vos arbres fruitiers.

© Yves Le Monnier

Mais que va-t-il se passer le printemps prochain ? Comme chaque année, soyez-en sûr, les pucerons vont démarrer très vite. Plus les coccinelles seront nombreuses à avoir hiverné sur place, plus rapidement ces ravageurs verront leurs pullulations maîtrisées. Or justement, certaines coccinelles se mettent déjà sur pause à la fin du mois d’août. C’est donc le bon moment pour leur donner un coup de pouce en leur aménageant un abri idéal pour l’hiver.

© Yves Le Monnier

A part cela, il existe une centaine d’espèces de coccinelles chez nous et environ 3000 dans le monde. Dans votre jardin, vous trouverez très probablement les deux espèces les plus courantes : la coccinelle à 7 points et la coccinelle à 2 points… ainsi peut-être que la coccinelle asiatique qui a malheureusement récemment envahi l’Europe occidentale.

Fin août ou courant septembre, vous pourrez apercevoir dans votre jardin des rassemblements de ces coléoptères colorés. Ils se regroupent pour entamer une migration. Ensemble ils vont rechercher un endroit pour passer l’hiver : vieux mur de pierre derrière le potager, abri de bois au fond du jardin ou peut-être l’abri qu’on va leur construire et où ils attendront le retour des beaux jours pour que le cycle recommence.

Un refuge hivernal sur mesure

Matériel

  • du contreplaqué de 5 mm d’épaisseur résistant aux intempéries
  • une tige filetée de 7 mm de diamètre
  • 7 écrous standards pouvant se visser sur la tige filetée
  • Comment faire

Sciez 6 planchettes de contreplaqué de
15 cm de large sur 20 cm de long.

Marquez le centre de chacune de ces 6 planchettes, puis percez en ce centre un trou avec une mèche de 7 mm de diamètre.

Enfoncez les planchettes les unes après les autres sur la tige filetée avec un écrou vissé entre chacune d'elles.

Un autre écrou maintient les deux planchettes à l'extérieur.

Dès la fin du mois d'août, sans attendre l’hiver, installez cet abri dans un endroit sec
et bien ensoleillé de votre jardin, par exemple au sommet ou à l’intérieur d’un tas
de pierres, encastré dans un vieux mur ou sous une fenêtre de la maison… L’abri doit être bien calé avec les planchettes disposées horizontalement.

© Gilbert Hayoz

Surveillez l’arrivée des coccinelles hibernantes, mais n’ouvrez jamais l’abri en plein hiver. Les locataires risqueraient de mourir de froid.

© Yves Le Monnier

Catastrophe à pois

Introduite accidentellement en Belgique en 2001, la coccinelle Harmonia axyridis est en train de coloniser toute l'Europe. Malheureusement, cette espèce très vorace et prolifique concurrence et dévore les coccinelles européennes. Cet insecte originaire de l'Asie du Sud-Est présente une coloration très variable du presque entièrement rouge à taches noires au presque entièrement noir à taches rouges. On peut facilement la confondre avec la coccinelle à deux points qui présente aussi d'importantes variations de robe. Que peut-on faire pour limiter sa progression ? Pas grand-chose hélas, c'est trop tard. On ne peut plus qu'espérer qu'avec le temps, la nature rééquilibre les choses...

Pour aller plus loin

Le cycle de vie illustré de la coccinelle en 5 étapes

Couverture de La Salamandre n°235

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 235
août - septembre 2016
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir