Un ermite en pleine ville  ?

Pique-prune / © Eume

Peut-on trouver le pique-prune, un coléoptère rare, en ville de Fribourg ? L'explication de l'entomologiste Vincent Trunz, entomologiste à Fribourg.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

Vincent Trunz, vous coordonnez une large prospection en ville de Fribourg pour retrouver le pique-prune, un coléoptère porté disparu. Qui est-il ?

Le pique-prune est la plus grande cétoine d’Europe. Rarissime en Suisse de nos jours, il est difficile de savoir si ce coléoptère était plus abondant autrefois. La seule mention fribourgeoise date de 1935. Mais nous avons l’espoir qu’il soit encore là.

Pourquoi le cherchez-vous en ville ?

Cet insecte vit dans les vieux arbres creux encore sur pied et dont le cœur s’est transformé en terreau. Il ne nuit pas à son hôte, car il se nourrit uniquement de bois en décomposition. A l’origine, le pique-prune habitait dans les forêt primaires. Avec leur disparition, il s’est adapté aux vieilles allées arborées ou aux parcs urbains où l’on trouve encore ce type d’arbres.

© Ambroise Héritier

Comment comptez-vous le repérer ?

Malheureusement, les arbres creux ont presque tous été abattus à Fribourg. Depuis ce printemps, nous procédons à l’inventaire des rescapés pour y prélever du terreau. On espère y trouver des indices de présence du coléoptère. Dans les sites les plus prometteurs, nous essayons d’attirer les femelles avec des pièges à phéromones. Hélas, sans succès pour l’instant.

Un travail essentiellement effectué par des bénévoles ...

Absolument ! Tout le monde peut participer. Si vous connaissez un arbre plus ou moins isolé, pourvu d’une grande cavité située à moins de 5 m du sol, communiquez-nous son emplacement.

Un autre programme de sciences participatives sur le vulcain dans Mon voyage au jardin.

Les incendies sont-ils un drame pour la nature ? Notre interview.

Couverture de La Salamandre n°242

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 242
Octobre - Novembre 2017
Article N° complet

Réagir