La couleuvre en vert et jaune

Couleuvre verte et jaune / © David Bärtschi

C'est le moment d'observer la belle couleuvre verte et jaune. Parole de David Bärtschi, un naturaliste habité par sa passion et l'un des fondateurs de l'association La Libellule à Genève.

Avatar de Karine Poitrineau
- Mis à jour le
Article d'origine par

« Avec la chaleur, c'est le bon moment pour observer la couleuvre verte et jaune. Ce splendide reptile bicolore — plutôt noir et jaune que vert et jaune d'ailleurs — apprécie les zones buissonnantes et chaudes. C'est un grand serpent dynamique, rapide et musclé. Il fréquente les lisières, les zones alluviales, mais aussi les jardins. Il capture lézards, serpents, rongeurs et oiseaux en les étouffant à la façon d'un boa. Les petites couleuvres nées fin juin ou début juillet ont le diamètre d'un crayon. Une fois adultes, elles peuvent atteindre un mètre et demi. »

David Bärtschi est l'un des fondateurs de l'association La Libellule, qui propose des sorties nature dans le canton de Genève. Un naturaliste habité par sa passion qui nous livre trois idées de belles découvertes.

Découvrez aussi notre dossier complet sur la couleuvre à collier.

Couverture de La Salamandre n°204

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 204
Juin - Juillet 2011
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir