On écrase les fantasmes

La mouche serait sale, inutile et n'aurait rien à nous apprendre. Vraiment ? / © Ambroise Héritier

Pourquoi s'intéresser à un insecte aussi mortifère ? En guise d'amuse-mouches, pulvérisons sept préjugés.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

1 - La mouche est sale

FAUX ! Elle a beau se poser parfois sur des substances peu ragoûtantes, la mouche passe un temps fou à se nettoyer. C'est même une maniaque de la propreté. Regardez comme elle se toilette constamment les pattes, c'est pour réinitialiser les poils sensoriels situés au bout de ses membres. Si ceux-ci n'étaient pas maintenus dans un état de grande propreté, la mouche mélangerait tous les goûts de ses perchoirs successifs. Car, vous avez bien lu, elle déguste par la pointe des pieds.

La mouche est sale ? / © Ambroise Héritier

2 - La chimie nous sauvera de la mouche et de ses maladies

On écrase les fantasmes sur la mouche - La Salamandre

La chimie nous sauvera des mouches et de ses maladies ? / © Ambroise Héritier

PROPAGANDE ! Paludisme, maladie du sommeil, fièvre jaune, dengue… Certaines mouches piqueuses propagent en effet des virus, des protozoaires ou des vers qui affectent gravement des millions de personnes chaque année. Mais la véritable guerre menée à grande échelle à coups d’insecticides contre les vecteurs de ces maladies a été un échec retentissant. Des méthodes plus efficaces et moins dangereuses pour l'environnement et pour la santé humaine sont testées un peu partout dans les pays tropicaux.

(Voir notre article La guerre des diptères)

3 - La mouche est inutile

ENCORE FAUX ! L'ensemble des diptères pèse lourd dans les grands équilibres du vivant. Si ces insectes n'étaient pas là, nous croulerions sous les excréments et les cadavres non décomposés. D'innombrables plantes à fleurs disparaîtraient faute d'avoir été pollinisées. La majorité des insectivores périraient faute de proies. Adieu martinets ou libellules. Et puis, en compensation des mouches qui nous font effectivement du tort, il en existe d'autres directement utiles à l'homme. Par exemple comme auxiliaires agricoles ou chirurgiennes bénévoles…

(Voir votre article Parole de mouche)

La mouche est inutile ? / © Ambroise Héritier

4 - La mouche est moche

On écrase les fantasmes sur la mouche - La Salamandre

La mouche est moche ? / © Ambroise Héritier

DISCUTABLE. Des tests psychologiques montrent que plus les animaux sont physiquement éloignés du modèle humain, plus ils suscitent peur et dégoût. Ainsi le serpent sans pattes et couvert d'écailles. Ainsi la mouche, petit cuirassé vrombissant aux yeux globuleux. Pourtant, La Salamandre a rencontré des gens complètement fascinés par l'anatomie de cet insecte, par sa symétrie parfaite ou par la miniaturisation prodigieuse de ses organes. Il ne tient qu'à nous de le trouver beau et pourquoi pas admirable.

On écrase les fantasmes sur la mouche - La Salamandre

Toute mouche qui se respecte aime le caca ou la mort ? / © Ambroise Héritier

5 - Toute mouche qui se respecte aime le caca ou la mort

BALIVERNES ! La mouche inquiète et dégoûte parce qu'elle nous renvoie à la saleté des excréments ou, pire, à notre propre finitude, à cette mort inéluctable que notre société moderne ne veut plus voir. En réalité, on devrait remercier la mouche pour son grand œuvre de nettoyage. Et puis, les hordes d'asticots recycleurs qui nous indisposent ne représentent qu'une infime partie de la diversité prodigieuse de ces insectes. Et si l'on ouvrait les yeux sur les mille et une autres manières de vivre mouche ?

(Voir notre article Les 10 fantastiques)

6 - La mouche n'est qu'une emmerdeuse

FAUX ! Les mouches qui transmettent des maladies ou qui ravagent les cultures ne représentent que quelques centaines d'espèces face aux 120 000 répertoriées par la science. Osons le dire, le monde des diptères regorge de bestioles aux stratégies de vie tout simplement fascinantes. Certaines se font même des cadeaux galants. Autres exemples dans les articles qui suivent.

La mouche n'est qu'une emmerdeuse ? / © Ambroise Héritier

7 - La mouche n'a rien à nous apprendre

FAUX ET ARCHIFAUX ! Cet insecte apparemment anodin est doué de véritables superpouvoirs : marcher au plafond la tête en bas, survivre à l'amputation d'une partie de ses membres, faire battre ses ailes plus de 300 fois par seconde ou composer une image cohérente avec 3000 yeux. Autant de talents qui inspirent les scientifiques pour imaginer les robots ou les logiciels de demain. Ou tout simplement pour percer les grands mystères de la vie.

(Voir notre article La star des labos)

La mouche n'a rien à nous apprendre ? / © Ambroise Héritier

Découvrez maintenant 5 vérités sur les mythes autour des serpents.

Retrouvez la totalité du dossier consacré à la mouche : Pourquoi la mouche ?

Couverture de La Salamandre n°241

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 241
Août - Septembre 2017
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir