Destins de lynx

« Le lynx se rapproche plus près, toujours plus près. » / © Jacques Rime

Balu, Turo, Aïsha, B132, Gigotte... Découvrez à travers les vies de sept lynx suivis par des scientifiques autant d'histoires attachantes.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

Lynx croqué sur le terrain / © Jacques Rime

Balu

Equipé d'un collier émetteur au printemps 1998 au sud-ouest du lac de Thoune, le mâle Balu aurait dû rester toute sa vie dans les parages. Mais ce lynx bourlingueur est localisé six mois plus tard dans le canton de Nidwald, à 70 km de là. Au moment du rut, Balu revient dans l'Oberland bernois où il rencontre au moins deux femelles, repart ensuite à Nidwald, revient...
Durant ces pérégrinations très inhabituelles pour un adulte, Balu franchit à quatre reprises l'autoroute et même l'Aar à la nage avant d'être retrouvé mort le 31 mars 2000. Ce lynx aventurier aurait succombé à une infection à la moelle épinière. Mais il avait aussi quelques plombs dans le corps.

Lynx croqué sur le terrain / © Jacques Rime

Turo

A partir de 2001, une douzaine de lynx originaires du Jura et des Préalpes suisses sont capturés puis transférés dans le nord-est du pays pour y établir une population stable. Turo est piégé le 20 janvier 2003 près de Moutier, dans le Jura bernois, puis relâché dans les montagnes du canton de Zurich. Au bout de quelques jours, ce mâle se dirige en direction de la banlieue, puis traverse des autoroutes, sillonne des quartiers de villas et des zones industrielles. Après avoir traversé la très huppée Goldküste, Turo s'établit pour quatre mois dans une colline boisée et heureusement giboyeuse perdue dans l'agglomération zurichoise.
En novembre 2004, ce mâle étonnament urbain rejoint finalement les montagnes où il a été relâché 18 mois plus tôt. C'est là qu'il peut enfin se reproduire.

Lynx croqué sur le terrain / © Jacques Rime

Aïsha

Le 20 août 2007, à la stupéfaction générale, un très jeune lynx épuisé se réfugie dans la cour d'école du village de Wattenwil, dans le canton de Berne. Capturée dans un grand carton, cette femelle nommé Aïsha est emmenée dans la station de soins pour animaux sauvages la plus proche. Une fois rétablie, elle est transférée à Juraparc, près de Vallorbe, où elle aurait dû rester sagement dans son enclos.
Au bout de 3 jours, Aïsha franchit d'un bond prodigieux la clôture électrifiée qui la sépare de la liberté. Très vite, elle apprend à chasser toute seule, puis enchaîne les années suivantes trois portées successives dans le Jura vaudois. Aux dernières nouvelles, elle court toujours, apportant un heureux sang neuf à la population de lynx jurassiens.

Lynx croqué sur le terrain / © Jacques Rime

B132

Le 22 février 2008, un jeune lynx de 24 kg est capturé pour la première fois dans les Grisons dans le Parc national suisse. B132 est équipé d'un collier GPS. Des analyses génétiques montrent qu'il s'agit du fils de Turo et Nema établis près de Zurich.
Grâce aux taches sur ses flancs qui permettent de reconnaître individuellement chaque lynx surpris par un piège photographique, il est établi que B132 est né au printemps 2006. Plusieurs photos le montrent avec sa mère l'hiver suivant.
Après sa capture, B132 est suivi par GPS jusque dans la province italienne du Trentin, à plus de 200 km à vol d'oiseau de son lieu de naissance. Une dispersion record pour un lynx juvénile!

Lynx croqué sur le terrain / © Jacques Rime

Gigotte

En mars 2005, une femelle baptisée Gigotte est photographiée dans le département du Doubs. Grâce à la pose de nombreux pièges photographiques, on peut la suivre de mois en mois et constater le succès de quatre reproductions successives. Mais s'ils sont deux ou trois jeunes à suivre leur mère au printemps, il n'y en a souvent plus qu'un seul après l'hiver suivant.
Jusqu'en 2009, Gigotte reste cantonnée comme le font habituellement les femelles dans son domaine de la vallée du Dessoubre. Puis on perd sa trace plusieurs mois avant de reconnaître son profil sur des photos prises dans la vallée du Doubs, sur un territoire à cheval entre la France et la Suisse.

Lynx croqué sur le terrain / © Jacques Rime

Fram

Rares sont les lynx qui atteignent ou dépassent les 10 ans d'âge. Le record actuellement connu est détenu par Fram, une femelle capturée en 1997 à l'âge de 7 ans. Fram a été suivie dans l'Oberland bernois durant trois années grâce à son collier émetteur. Par la suite, des campagnes de pièges photo ont permis de l'immortaliser toutes les années sauf une. Avec l'âge, les reproductions se sont espacées. Sur la dernière image où on la voit vivante, Fram se tient sur une proie et n'arrive manifestement plus à se nourrir. Elle est retrouvée morte le 28 mars 2008 à l'âge canonique de 18 ans.

Lynx croqué sur le terrain / © Jacques Rime

Miro

Miro régnait sur un vaste territoire jurassien allant de Vallorbe au Creux-du-Van. Mais le 21 septembre 1991, les scientifiques qui le suivent par collier émetteur constatent une immobilisation suspecte de l'animal au fond d'une combe, tout près de la frontière côté français. Dissimulé dans le lit d'un ruisseau, le collier est retrouvé intact. Le corps du lynx troué d'une balle et décapité gît non loin de là. Les agents de l'ONCFS et la gendarmerie nationale ratissent la forêt et trouvent des douilles. On a les traces du meurtre, on connait le type d'arme et surtout la tête a été découpée d'une manière très professionnelle... Ces indices incitent le boucher également chasseur du village le plus proche à se dénoncer. Condamné à une amende salée, le coupable en aurait été soulagé par une collecte organisée par la société de chasse locale.

Couverture de La Salamandre n°213

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 213
Décembre 2012 - Janvier 2013
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir