Des pesticides dans le miel

Une abeille en train de butiner. / © Kat Jayne

Des chercheurs Suisses ont retrouvé des néonicotinoïdes, les controversés pesticides tueurs d’abeilles, dans 75% des miels du monde.

Avatar de Sébastien Poiret
- Mis à jour le
Publié par

3 pots de miel sur 4 contaminés

Les scientifiques ont cherché la présence des cinq néonicotinoïdes les plus courrants dans le miel vendu dans le commerce. La collecte des miels s’est basée sur la science participative. Les auteurs de la publication ont demandé à leurs confrères, venus pour une exposition à Neuchâtel, de rapporter des miels provenant de leurs voyages. Les chercheurs ont ainsi pu rassembler des échantillons de 198 miels représentatifs de l’ensemble des régions et biotopes du monde.

Les résultats, publiés dans la revue Science, sont édifiants : 75% des miels contiennent des traces d’au moins un néonicotinoïde sur les cinq recherchés. De nombreux échantillons contenaient plusieurs néonicotinoïdes différents. 10% des miels analysés contenaient même quatre ou cinq substances !

Des néonicotinoïdes dans le miel - La Salamandre

© PollyDot

Des doses presque létales

Les doses moyennes de pesticides retrouvés dans les miels sont de 1,8 microgramme par kilo (µg/kg). Une dose suffisante pour provoquer des effets dits «sublétaux» sur les abeilles, comme des troubles comportementaux et immunitaires. Cela se traduit par des pertes de mémoire, faisant oublier le chemin de la ruche aux abeilles, et une vulnérablité plus fortes aux maladies et aux parasites.
Ces doses non létales de néonicotinoïdes rendent donc les abeilles beaucoup plus sensibles aux autres menaces qui exterminent les abeilles depuis plusieurs années.

Contamination mondiale

L’étude montre aussi que la contamination du miel, et donc des abeilles, par les néonicotinoïdes a lieu sur tous les continents. Ces résultat sont d’autant plus probants que le miel issu d’une ruche comporte du nectar provenant de 5 à 12 km autour de la ruche. C’est une véritable indication de la contamination des paysages autour des ruches. Cette publication montre également les différences de réglementation sur ces pesticides dans les différents pays. Par exemple en Suisse, seuls trois substances sont interdites, en France l’usage des néonicotinoïdes devrait être interdit en 2018 avec cependant des dérogations possibles jusq’en 2020, alors qu’aucune réglementation n’est en cours dans l’Union Européenne.

Vous souhaittez agir pour les abeilles ? Suivez nos conseils !

Retrouvez tous les articles du dossier : La révolution des abeilles.

Articles sur le même sujet

Réagir