Déjà l’heure du départ – étape#25

Arrivée il y a quatre mois à peine, la famille milan noir semble déjà sur le point de boucler ses valises. Dans le bois voisin, c'est l'heure des adieux.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Je l'avais noté dans mon carnet, le premier oiseau est arrivé dans le bois le 12 mars cette année. C'est une chance d'avoir du milan noir qui niche au bout du jardin car ce rapace n'est pas avare d'activités. En mars-avril, la saison débute avec les parades et les cris sifflés. En mai-juin, il est plus discret mais je peux compter sur son vol démonstratif territorial à chaque fois qu'un autre rapace ou un grand corbeau survole son nid. Message : "passe ton chemin intrus". Et puis la lente maraude de ce drone nonchalent le mène au moins une fois par jour au-dessus de la maison, au ras du toit. Immanquablement, l'opportuniste est alors accueilli par les petits cris inquiets des poules.

Depuis la fin du mois de juin, la représentation est familiale. Les deux jeunes se sont envolés et j'entends des cris sociaux pendant les exercices aériens en tout genre. Je les reconnais à leur plumage neuf, lisse et complet, au loup noir sur leurs yeux et aux lignes pâles qui marquent leur ventre. Cet après-midi, c'est leçon de capture d'insectes en plein ciel. Entre deux tentatives, je crois voir des jeux de piqués et d'esquives très pédagogiques.

Je compte bien profiter encore un peu de ces sympatiques voisins. Car dans quelques jours, ils vont sentir l'appel du sud et de l'Afrique. Déjà ! Le milan noir compte parmi les migrateurs les plus hâtifs. Je ne peux pas prévoir la date exacte de l'embarquement mais je sais que les billets sont réservés et les valises bouclées. Fin août, ce sera le tour de la voisine la bondrée apivore. Fin septembre enfin, le milan royal quittera le bois lui aussi.

Ainsi tourne l'horloge du jardin...

Le 15 juillet 2017 - étape#25

Suivez l'aventure de Milou, le milan noir équipé d'une balise Argos par La Salamandre.

Relisez notre dossier sur le milan noir.

Déjà l'heure du départ pour le milan noir - La Salamandre

© Jean-Philippe Paul

Suivez chaque semaine l'itinéraire de ce voyage plein de surprises 100 % nature entre le jardin et le pas de la porte. Chaque fois, c'est une observation véritable, datée, localisée et illustrée dans ce carnet de route.

Retrouvez l'étape#24 Le monde de la nuit

Une semaine sur deux, Mon voyage au jardin est envoyé par e-mail aux abonnés de la rubrique.

Réagir