Départ imminent pour la bondrée apivore

Bondrée apivore / © Jean Chevallier

Levez les yeux et admirez la bondrée apivore, un rapace qui, déjà au mois de septembre, rejoint ses quartiers d'hiver en Afrique tropicale. Mais au fait, d'où lui vient son nom ?

Avatar de Nathan Horrenberger

Article d'origine par

Par vols de dizaines voire centaines d’individus, la bondrée apivore migre et rejoint déjà ses quartiers d’hiver en Afrique tropicale. Ce rapace migrateur se nourrit de larves et parfois d’adultes de guêpes et de bourdons dont elle déterre les nids. Ses pattes pourvues de plaques écailleuses la protègent des piqûres de ces insectes.

Devinette sur le vol des rapaces. Attribuez à chaque oiseau le critère qui lui correspondant.

© Jean Chevallier
Couverture de La Salamandre n°241

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 241
Août - Septembre 2017
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».