Dans un filtre d’automne…

© Gisèle Rime

Rencontre d'un insecte au nom barbare dans un décor haut en couleur, avec Gisèle Rime.

Avatar de Gisèle Rime
- Mis à jour le
Publié par

« Soleil, bourdonnements d’orage, gouttes de pluie, parfum des fruits-caramel au sol. Comme si on avait laissé infuser l’été dans un filtre d’automne… Sur un très joli pommier, alors que j’en lorgne les pommes les plus rouges, il fait son apparition. Quelle allure ! Petite redingote verte, rayure jaune en zig-zag, collants bordeaux assortis aux pétioles des feuilles, souliers pointus, antennes de fée… Il porte les couleurs du pommier dont il semble être le petit roi. Lui, c’est le barbitiste des bois.
On dirait que notre coquet admire son reflet dans la pomme aussi rouge et luisante que celle qui fut croquée par Blanche-Neige.
« Miroir, ô miroir magique, dis-moi qui est le plus beau du verger ? »
Pour toute réponse, le bruit sourd d’un fruit qui tombe et rebondit dans le pré mouillé. Juste derrière sa tête, ses élytres se mettent à vibrer, l’abdomen se contracte. Il stridule à tue-tête. Le son est si aigu qu’il semble venir d’ailleurs et ne pas trouver écho dans le colimaçon de mon oreille. De son piédestal pourpre, le contre-ténor d’opérette cherche à séduire une belle en robe verte, la plus belle du verger bien sûr. Chante, chante encore mon ami, pour prolonger les beaux jours ! Comme si on avait laissé infuser l’été dans un filtre d’automne… »

Par Gisèle Rime, à Bonvillars (Vaud), la Coudre, le 9 septembre 2014.

Cette illustratrice naturaliste contribue avec 20 autres artistes à notre rubrique dessin de la semaine, coordonnée par Jean-Philippe Paul.

dessin#013

Articles sur le même sujet

Réagir