Courtes antennes

Criquet

Le chœur des criquets fait vibrer l’air sous le soleil. L’été leur appartient.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

Chorale au soleil

Criquet jacasseur

© Jérôme Gremaud

Non ! Malgré leurs puissantes pattes sauteuses, les criquets ne sont pas des sauterelles. On les en distingue facilement à leurs antennes courtes et épaisses. Et point de long sabre vert dentelé : l’organe de ponte des femelles se réduit à quatre grosses dents à l’extrémité du corps. Celles-ci permettent à l’insecte de creuser dans le sol un trou suffisamment profond pour y pondre ses œufs.
C’est en août et septembre que l’appel des criquets atteint des sommets. Contrairement aux sauterelles, tous les musiciens à antennes courtes sont herbivores et actifs de jour. Leurs cliquetis et leurs stridulations paraissent plus puissants que ceux de leurs cousines à longues antennes, mais c’est une impression trompeuse. Si le concert des sauterelles nous paraît plus faible, c’est qu’il est composé en grande partie de sons trop aigus pour nos oreilles.

Les silencieux

Tétrix grisâtre

© Jérôme Gremaud

Proches parents des criquets, les tétrix se reconnaissent au long bouclier en une pièce situé au-dessus de leurs ailes. L’alimentation de ces petits insectes est entièrement constituée des mousses qu’ils broutent à la surface du sol. Leur couleur grise les rend très difficiles à repérer sur les terrains pauvres et secs qu’ils affectionnent. Sans organe musical ni tympan, les tétrix silencieux ne doivent même pas entendre le concert de leurs cousins: ils sont sourds.

Cantatrices du Midi

Cigale de l’orne

© Jérôme Gremaud

Criquets, sauterelles, grillons et courtilière : le grand groupe des orthoptères compte les insectes musiciens les plus fameux, mais il n’en a pas l’exclusivité. De nombreux coléoptères, certaines punaises et même un papillon chantent. Et puis, restent évidemment les bruyantes cigales dont le tintamarre a l’accent du Midi. Saviez-vous que l’on peut entendre certaines d’entre elles en Valais ?

Couverture de La Salamandre n°163

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 163
Août - Septembre 2004
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».