Coulisses d’une embuscade

Le peintre naturaliste Benoît Perrotin raconte pas à pas la naissance des protagonistes du dossier brochet: un malheureux grèbe castagneux et un grand brochet affamé. Coulisses!

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Publié par

"Vers la mi-octobre, La Salamandre me contacte pour illustrer une partie d'un dossier à venir sur le brochet commun. Le défi m'enchante. A peine le temps de dire "oui", et me voilà embarqué dans une nouvelle aventure avec enthousiasme... Une semaine plus tard, le rédacteur m'adresse un premier scénario de la fiction qui met en scène un grèbe castagneux, un gardon et une femelle de brochet. Quelques esquisses me suggèrent la piste à suivre pour que mes dessins s'intègrent à la future mise en page de l'article.

La consigne est très claire: il s'agit d'illustrer quatre doubles-pages en faisant preuve de créativité, en osant des perspectives peu banales tout en jouant sur les reflets et la lumière... Au boulot donc ! Je me rends compte tout de suite que, pour chacune des doubles-pages, le plus difficile sera de créer des scènes dynamiques, originales et cohérentes. Le sujet principal de la première est un grèbe castagneux en train de plonger. Je regarde plusieurs vidéos sous l'eau pour crayonner une attitude. Le manque d'images ne me facilite pas la tâche... Après quelques essais, je soumets les premiers crayonnés à la rédaction de La Salamandre pour avis. Le parti pris n'est pas de faire des planches complètes et chargées mais plutôt d'alléger les fonds et de dissocier les différentes « scénettes ».

De nombreux échanges avec le graphiste seront nécessaires pour caler aux mieux les images avec les textes. Certains crayonnés seront refaits, d'autres retravaillés pour envisager des perspectives plus originales. Le choix est fait pour la deuxième double-page : le grèbe castagneux passe au deuxième plan et le brochet rentre en scène. Il devient l'acteur principal et sera donc mis au premier plan, bien en évidence pour focaliser le regard du lecteur sur son œil particulier.

Les autres doubles-pages seront tout aussi audacieuses, surtout la troisième, illustrant une poursuite associant un brochet, un grèbe et un gardon. Je m'inspire alors d'une image extraordinaire du photographe jurassien.

Ce document unique en son genre montre le prédateur avec la gueule grande ouverte...

La mise en couleur est plus délicate. Les fonds resteront au crayon graphite. J’utilise le cobalt turquoise pour restituer l’ambiance et les reflets subaquatiques atypiques.

Les illustrations plaisent, mais on décide d'alléger les fonds pour donner de l'air à la mise en page. Finalement, j'aquarelle uniquement le sujet principal en laissant des éléments du décor au trait. Le résultat, esthétique et moderne à la fois, me plaît beaucoup et satisfait aussi pleinement La Salamandre.

Découvrez tous les dessins ainsi que le sort du grèbe castagneux dans La Salamandre n° 232. Je vous assure: le plongeon dans le monde mystérieux du grand brochet vaut vraiment le coup. " Par Benoît Perrotin, Retrouvez l’artiste sur benoit.perrotin.free.fr

Articles sur le même sujet

Réagir