Faites une nurserie à lézards

Pour construire un pondoir à lézards, il vous faudra une pelle, du sable, des pierres et le tour est joué! / © David Melbeck

Le pondoir à lézards, vous connaissez ? Une pelle, du sable, des pierres et le tour est joué pour favoriser ces reptiles tout près du potager.

Avatar de David Melbeck
- Mis à jour le
Article d'origine par
Construire une nurserie à lézards - La Salamandre

© Michel Gunther / Biosphoto

Les rayons du soleil printanier commencent à réchauffer le jardin. Que c’est agréable ! Ce matin, les enfants en profitent pour jouer dehors. Soudain, ils se figent tous deux en fixant le tas de cailloux oublié au fond du terrain. Devant eux, deux animaux se livrent à une course-poursuite d'une extraordinaire agilité. La période des amours a commencé chez les lézards des murailles.

Evidemment, quand les jeunes curieux se précipitent pour observer la scène de plus près, les deux reptiles disparaissent entre des pierres à la vitesse de l’éclair. Déçus, les enfants se demandent comment aider les lézards à fréquenter régulièrement le jardin familial. « On veut les voir plus souvent ! »

C’est pourquoi Camille et Nathan s’apprêtent aujourd’hui à créer un pondoir à lézards. Avril est le bon moment pour proposer aux reptiles une couveuse sur mesure car les femelles ne tarderont pas à rechercher l’endroit idéal pour déposer leurs œufs. Si le sympathique lézard des murailles est assez répandu, ses populations déclinent. Un petit coup de pouce sera donc le bienvenu.

Suivez le guide et gardez à l'esprit la règle d’or des reptiles : ils aiment le soleil et la chaleur !

Matériel

  • du sable
  • une pelle-bêche
  • des pierres plates, des tuiles ou des ardoises

Comment faire un pondoir à lézards

Construire une nurserie à lézards - La Salamandre mur pierre

© David Melbeck

Choisissez un lieu sec et bien drainé orienté au sud ou au sud-est pour être ensoleillé la plus grande partie de la journée. L'idéal ? Au pied d’un vieux mur, d’un tas de pierres sèches ou d’un talus qui protège du vent.

Construire une nurserie à lézards - La Salamandre pelle

© David Melbeck

Délimitez un rectangle de 30 sur 40 cm : le trou de ponte que creuse le lézard des murailles mesure 10 à 20 cm de longueur.

Construire une nurserie à lézards - La Salamandre pelle

© David Melbeck

Creusez la surface de votre pondoir sur environ 25 cm de profondeur.

Construire une nurserie à lézards - La Salamandre seau tuile

© David Melbeck

Remplissez de sable fin, tassez.

Construire une nurserie à lézards - La Salamandre

© David Melbeck

Remettez du sable de façon à former un petit talus à 45° juste au-dessus du trou.

Construire une nurserie à lézards - La Salamandre

© David Melbeck

Recouvrez ce talus artificiel avec les tuiles, des ardoises ou des pierres plates. Laissez une zone de sable accessible au lézard : les femelles creusent volontiers leur nid presque à l’horizontale ou en pente très douce. Le couvercle minéral absorbe la chaleur et la diffuse pendant la nuit tout en protégeant partiellement de la pluie. Et voilà, c’est fait !

Construire une nurserie à lézards - La Salamandre

© Michel Gunther / Biosphoto

Et encore…

Construisez un muret de pierres avec des interstices, des fissures, des cavités et des chambres remplies de sable. Disposez des dalles de pierres en guise d’allée, aménagez un espace ornemental spécial plantes de rocailles, laissez quelques grosses pierres ici ou là, toujours au soleil, sans oublier un tas de bois, bien exposé lui aussi. Enfin, si vous ne pouvez pas creuser votre pondoir, un amas de sable déposé contre un mur ensoleillé peut faire l’affaire.

Règles d'or

Ne cherchez pas à savoir si votre invitation a été acceptée en fouillant le sable… Surveillez plutôt votre pondoir de loin. Une femelle qui a déposé ses œufs laisse l’entrée du tunnel visible car elle ne rebouche rien. La première pluie s’en chargera. A vous de repérer ces trous dans le sable pour évaluer le succès de votre ouvrage. Plus le site sera tranquille, mieux cela vaudra. Et surtout, ni produits chimiques ni pesticides au potager !

Incapables d'offrir à leurs embryons une température d'incubation constante, les lézards des murailles les confient à un lit de sable ensoleillé. Trois à quatre semaines après la fin de l'hibernation, des cavalcades de mâles rivaux annoncent le temps des amours chez les lézards des murailles. Les pontes s'échelonnent entre avril et juillet. La femelle enfouit une dizaine d’œufs dans le sable. Ce sont de petites boules blanches de 5 à 6 mm de diamètre qui mûrissent pendant 4 à 11 semaines selon la température ambiante tout en prenant progressivement de la taille. Un peu avant l’éclosion, les œufs mesurent presque 15 mm de diamètre. Comme plusieurs femelles peuvent pondre au même endroit, votre aménagement peut devenir une véritable nurserie. A leur naissance, les petits sont rigolos avec leur queue immense: presque 4 cm pour une longueur totale du corps de 6 cm… Comment faisaient-ils donc pour tenir recroquevillés dans leur coquille ? Mystère, mystère...

Découvrez l'observation des gardiens du canyon, ou plutôt des lézards des murailles dans la huitième étape de Mon voyage au jardin.

Retrouvez bien d'autres idées de bricolages et une multitude d'activités nature dans notre guide : La nature en famille au printemps.

Accédez à toutes nos activités famille.

Retrouvez tous nos bricolages.

Couverture de La Salamandre n°239

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 239
Avril - Mai 2017
Article N° complet

Réagir