Choisir la musique

© Benoît Renevey

Ainsi stridule, grince et cliquette le plus extraordinaire des festivals de l’été. Et c’est à nous, aujourd’hui, de décider si nous voulons que continue le concert des musiciens de l’herbe. De choisir entre le silence et la musique.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

Evidemment, face aux enjeux complexes de notre société, face aux rigueurs budgétaires de notre temps, face aux nécessités de la grande politique et des petits intérêts, le salut des criquets et des sauterelles ne pèse pas lourd. D’où précisément la valeur de l’engagement personnel de chacun d’entre nous, matérialisé par un rond d’herbe haute dans le gazon ou une haie naturelle en bordure du jardin.
Pourquoi? A quoi peuvent bien servir toutes ces petites créatures qui s’affairent dans les herbes folles? Robert Hainard, autrefois, donnait sa réponse: «A rien. Elles ne servent à rien. Comme Mozart.»

Couverture de La Salamandre n°163

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 163
Août - Septembre 2004
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir