Chauves-souris sens dessus dessous

Chauves-souris tombées au sol / © Yann Le Bris

Les diabolisations du passé s'estompent peu à peu, mais il faut toujours prendre avec des pincettes ce qu'on raconte sur ces animaux étonnants que sont les chauves-souris.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Article d'origine par

Bien sûr que non, les essaims de chauves-souris ne sont pas des grappes agglutinées autour d'un seul individu.

Certains pensent encore qu'une chauve-souris porte tout le monde et que si elle lâche… badaboum !

Les chauves-souris ne sont pas toutes les mêmes.

Il en existe 30 espèces en Suisse et 34 en France réparties en quatre familles : rhinolophidés, vespertilionidés, minioptéridés et molossidés. Cette belle diversité représente le tiers des mammifères non marins d'Europe occidentale.

Impossible qu'une chauve-souris s'accroche dans vos cheveux.

Elle n'aurait rien à y faire et saura très bien vous éviter dans le noir. Cette légende aurait été inventée par des parents voulant dissuader leurs filles de sortir le soir…

La preuve en vidéo avec l'équipe d'on n'est pas que des cobayes.

© Yann Le Bris

Une petite chauve-souris n'est pas forcément un bébé.

Car une pipistrelle adulte, c'est minuscule : entre 3 et 5 centimètres de long seulement.

Aucune pullulation en vue.

Rien de comparable avec les rats ou les lapins. Les chauves-souris ne font en général qu'un petit par an, rarement deux. Et la mortalité est élevée.

Ce ne sont pas des rongeurs.

Aucune raison d'avoir peur pour vos fils électriques, isolants et autres matériaux. Pipistrelles et autres murins ne sont pas des destructeurs. Ils ne construisent pas non plus de nid et n'apporteront rien chez vous.

© Yann Le Bris

Il n'y a pas de vampires en Europe.

Les trois seules espèces suceuses de sang vivent en Amérique centrale et du Sud. La seule goutte de votre hémoglobine qu'une pipistrelle pourrait goûter serait celle contenue dans un moustique qui viendrait de vous piquer.

Le guano n'est pas une horrible saleté toxique.

Aucune maladie liée à ces déjections n'est connue en Europe. C'est une petite crotte friable constituée des restes d'insectes consommés par la chauve-souris. S'il s'accumule, il ne fera pas s'écrouler le plancher. Profitez-en pour l'utiliser comme engrais !

© Yann Le Bris

Les risques d'attraper la rage sont infimes.

Voire nuls si on ne manipule pas ces animaux protégés. On a seulement détecté une soixantaine de sérotines infectées en France et un murin. Si vous êtes obligé de toucher un de ces petits mammifères, utilisez des gants de jardin épais.

Couverture de La Salamandre n°230

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 230
Octobre - Novembre 2015
Article N° complet

Réagir