Bois mort si vivant

Ces cordons mycéliens de champignons sont bien visibles sur ce bois mort. / © Alessandro Staehli

Lors d'une balade en forêt, admirez le bois mort, si riche en vie. René Amstutz, biologiste passionné du sol, nous invite à découvrir la face cachée des champignons, décomposeurs de bois invétérés.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

«En forêt, admirez les vieux troncs tombés au sol. Ce bois « mort », colonisé par de nombreux organismes, se défait en petits cubes avec une odeur intense. C'est le résultat de l'activité de décomposition des champignons, dont on voit souvent les cordons mycéliens dans les troncs. Il s'agit de faisceaux de cellules alignées, par lesquels sont transportés les nutriments et l'eau nécessaires au développement du champignon.»

René Amstutz est chef de projet Réserves naturelles et Espèces chez Pro Natura, à Bâle, et doctorant en biologie à l'Université de Neuchâtel.
Ce trentenaire passe son temps libre à la découverte de la nature, vouant un intérêt particulier pour la flore et les sols.

Couverture de La Salamandre n°207

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 207
Décembre 2011 - Janvier 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir