Bois mort pour tous

Rosalia alpina: le rare coléoptère azuré. / © Reto Burri

L'exploitation actuelle de nos forêts constitue une menace pour les nombreuses formes de vie qui dépendent du bois mort. Rita Buetler, responsable de projet au WSL, nous en explique les raisons.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

Quelle est l'importance du bois mort ?

Il s'agit avant tout d'une ressource, d'un substrat ou d'un habitat pour plus de 5000 espèces forestières. Il est aussi fondamental dans le cycle des nutriments, vu que sa décomposition permet aux éléments de retourner au sol. Le bois mort est aussi un grand réservoir d'eau.

Et il se raréfie dans nos forêts...

Oui. L'épuisement progressif des combustibles fossiles et la politique antinucléaire demandent d'autres solutions pour satisfaire nos besoins énergétiques. Le bois-énergie est une alternative d'actualité. Les arbres de basse qualité et même parfois le bois mort, épargnés dans le passé par les forestiers, sont exploités pour être utilisés comme combustible.

Avec quelles conséquences ?

Les larves de la rosalie des Alpes, par exemple, se nourrissent sur les hêtres morts sur pied et exposés au soleil. Le récent regain d'intérêt économique pour les arbres de mauvaise qualité dans nos forêts s'oppose aux besoins très spécifiques de ce coléoptère et à ceux de nombreux autres organismes. Le risque est une perte catastrophique de diversité.

Comment aborde-t-on cette situation en Suisse ?

Les propriétaires, les forestiers et les protecteurs de la nature collaborent pour trouver un équilibre entre les nécessités énergétiques de la société et la nature. L'Office de l'environnement sensibilise la population à l'importance du bois mort pour la biodiversité, par exemple par le site boismort.ch. Dans la pratique, la Confédération subventionne les cantons pour la mise en place de réserves forestières et d'îlots forestiers de sénescence, où l'exploitation est interdite.

Pour aller plus loin

Un article sur la décomposition du bois issu de notre dossier sur le sol Voyage au centre de la terre

Couverture de La Salamandre n°211

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 211
Août - Septembre 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir