Asticot glouton, mouche coquine

Des oeufs de moustique, première des nombreuses étapes vers l'âge adulte. / © Gilbert Hayoz

La mouche vit deux existences successives, d'abord un long repas monotone puis une fête dans les airs.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

Heureuse mouche qui comme l'abeille ou le papillon vit une succession de naissances. La première d'entre elles quand la femelle expulse ses œufs à côté ou sur la nourriture de ses larves. Un œuf de mouche, ça ressemble à un minuscule grain de riz. Deuxième naissance peu de temps plus tard avec l'éclosion de la larve, en général une espèce d'asticot décoloré et sans pattes. Sa mission unique mais essentielle? Manger à n'en plus pouvoir et grandir au plus vite. Malgré leur similitude, les larves de diptères ont des stratégies prodigieusement variées. Les unes suçotent la litière, d'autres filtrent le plancton sous l'eau, d'autres encore sont prédatrices ou parasites externes ou internes d'autres animaux. La seule arme qu'elles aient contre leurs ennemis, c'est leur nombre souvent gigantesque.

Pour grandir, ces larves doivent muer de deux à une dizaine de fois. Chaque changement de peau est comme une naissance supplémentaire, un passage risqué où le corps change subtilement. Puis, une fois qu'il a emmagasiné assez d'énergie, l'asticot cherche un abri et s'immobilise dans un sarcophage appelé pupe ou nymphe. A l'intérieur, un miracle ! Les organes de la larve se liquéfient, se déplacent, se réorganisent pour sculpter ailes, pattes, yeux, trompe et autres organes de l'insecte adulte. Finalement, l'ultime naissance et la plus délicate, c'est l'émergence de ce qu'on appelle l'imago ou insecte parfait. Le moindre froissement des ailes ou des pattes encore toutes molles peut suffire à tout compromettre.

Autant la larve est peu mobile et souvent très spécialisée, autant la mouche adulte vole loin et peut exploiter différentes ressources. Sa mission à elle, c'est la conquête de nouveaux horizons et surtout la reproduction. Mais sa vie aérienne est souvent très brève. Généralement, elle n'a même pas de trompe fonctionnelle pour se nourrir.

La saga du moustique en image

Pour en savoir plus, parcourez notre dossier sur le moustique.

Retrouvez la totalité du dossier consacré à la mouche : Pourquoi la mouche ?

Avec le DVD Métamorphoses, découvrez en vidéo le destin fascinant du papillon, de la libellule et de la cigale.

Couverture de La Salamandre n°241

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 241
Août - Septembre 2017
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir