Quelques activités à faire avec une ronce

Rameau de ronce / © Laurent Willenegger

Discrète dans le fond du jardin ou dans le sous-bois, la ronce, en véritable palais d'épines, vous réserve plein de surprises. Découverte.

Avatar de Karine Poitrineau
- Mis à jour le
Article d'origine par

Oberver les feuilles

«Couleur des feuilles de la ronce: J'aurais pensé que celles situées à l'extrémité du rameau changeraient leurs teintes en premier. En fait, c'est juste l'inverse!» / © Laurent Willenegger
Quelques activités à faire avec une ronce

Bord denté d'une feuille de ronce / © Laurent Willenegger

Les feuilles sont doublement dentées, et composées de 3 à 5 folioles. Selon les espèces, leur revers peut être plus ou moins argenté.

Quelques activités à faire avec une ronce

Dessous d'une feuille de ronce / © Laurent Willenegger

Dos d'une feuille avec sur la tige puis la nervure centrale une continuité de crochets.

Tester la capacité de régénération de la ronce

Il est facile d'observer la capacité de régénération des ronces . Placé dans un verre d'eau, un rameau ne tarde pas à mobiliser les bourgeons de ses extrémités pour produire de nouvelles racines.

«Extrémité de ces rejets parvenus au sol: les racines poussent et ancrent la plante (on dirait une main!)» / © Laurent Willenegger
«Extrémité de ces rejets parvenus au sol: les racines poussent et ancrent la plante (on dirait une main!)» / © Laurent Willenegger

Chercher le muscardin

La ronce offre à ce petit rongeur agile gîte, couvert et protection.

nid de muscardin / © Laurent Willenegger

Le muscardin construit de petits nids arrondis dans les ronces. Habilement tressés de tiges souples et de feuilles, ils sont garnis d'herbe ou de lanières d'écorces. C'est ici qu'il passera l'hiver, douillettement installé. Evitez de déranger le muscardin pendant sa période d'hibernation. Pour favoriser sa présence, vous pouvez lui installer des nichoirs.

Un modèle de nichoir à muscardin est fourni par le Bazar Naturaliste du Cher

«Le nid (point foncé au centre du dessin) est au centre d'un grand massif. Il est bien protégé des chocs. Sa position en hauteur l'isole du sol mais il reste à l'abri de la pluie sou les dernières feuilles. En m'approchant, j'ai remarqué que les stolons qui partent en étoile autour du massif pouvaient peut-être constituer un excellent système d'alarme. Impossible de ne pas s'y crocher les pieds dans un rayon de 2m: La ronce est secouée et le muscardin averti!» / © Laurent Willenegger

Observer les insectes

Les petits insectes ou les araignées qui habitent les ronciers se cachent souvent sous les feuilles. Pour les trouver, soulevez délicatement celles-ci et surtout, ouvrez l'œil !

Pour en savoir plus sur la ronce et ses habitants, visitez l'article associé Palais d'épines.

Couverture de La Salamandre n°200

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 200
Octobre - Novembre 2010
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir