3 conseils pour observer les tarins des aulnes

Tarin des aulnes / © Hanna Sörensson

Comment distinguer, observer et inviter le tarin des aulnes chez soi, en trois conseils.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Article d'origine par

Distinguer

Pas plus grand qu’une mésange bleue, le tarin mâle se reconnaît à coup sûr à sa poitrine jaune ainsi qu’à sa bavette et à sa calotte noires. De même taille, la femelle lui ressemble mais elle arbore des teintes plus ternes et est striée dessus et dessous.

Observer

Pendant la saison froide, les tarins se mélangent souvent à d’autres fringilles, pinsons des arbres, chardonnerets élégants, verdiers d’Europe ou pinsons du Nord. Attention à ne pas les confondre avec des sizerins flammés, au comportement semblable, ou avec des serins cinis, au plumage partiellement jaune.

Inviter

Le tarin visite volontiers les mangeoires. Il apprécie particulièrement les cacahuètes, le millet blanc et le chardon. Les graines de tournesol lui conviennent aussi et attirent de nombreux autres visiteurs.

Pour aller plus loin

...et découvrir les autres oiseaux des mangeoires, ressortez votre Miniguide n°42: Oiseaux des mangeoires. Ou plongez-vous dans notre article associé Un cirque de tarins.

Couverture de La Salamandre n°237

Cet article est extrait de la Salamandre
n° 237
Décembre 2016 - Janvier 2017
Article N° complet

Réagir