Escargot, un alien au jardin

Réchauffée par le soleil d'avril, la terre frémit de partout. Les graines éclosent, les bulbes fleurissent… Et puis, à 12 °C, un petit être caché dans le sol se réveille. Imperceptiblement, il glisse ses tentacules hors de sa coquille… puis se rendort. Faux départ ! L'escargot est prêt mais il attend un second signal. Quand la pluie arrive, il sort enfin complètement de sa maisonnette et se glisse entre les mottes de terre humide jusqu'à la surface. Un long et épuisant exploit, d'autant plus qu'après sept mois sans avoir rien mangé, il a le ventre complètement vide. Vite, quelques feuilles juteuses ! Il pleut toujours, une pluie tiède et bienfaisante. Et si nous sortions nous aussi ce soir pour rencontrer les yeux dans les yeux le plus bizarre et le plus extraordinaire de nos voisins ?


L'escargot dans toute sa beauté / © Gilbert Hayoz