Trésor de mine

© Andrea Ambrogio

Connaissez-vous le spéléomante de Strinati ? Non ? Voici cet amphibien hors norme en dessin de la semaine par le peintre italien Andrea Ambrogio.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

« En cette belle journée d’automne, je me balade dans une ancienne zone minière dans les Apennins placentins. Le chemin bordé de troènes, ronces et églantiers mène à trois galeries creusées dans la roche ophiolitique. J’allume ma lampe de poche et m’enfile dans la première. Tout près de l’entrée, quelques dernières plantules ont germé par miracle dans la pénombre. J’avance quelques pas et je m’arrête observer des gastéropodes rampant sur les parois humides du tunnel désaffecté. C’est alors que je ressens un bref déplacement d’air au-dessus de ma tête… Un peu surpris, j’éclaire la voute. Une chauve-souris! L’ombre furtive d’un grand rhinolophe glisse sur les rochers. Je poursuis mon exploration en m’éloignant encore de l’entrée. Et là, le cône de lumière de ma lampe révèle l’un des animaux les plus mystérieux et fascinants de la faune européenne: un spéléomante de Strinati! Cet amphibien est extraordinaire à plusieurs titres. D’abord, il n’est présent que dans les Alpes Maritimes et les Apennins ligures. Ensuite, ce cousin des tritons s’est totalement affranchi de l’eau, même pour la reproduction ! En automne ou en hiver, la femelle pond ses œufs fécondés dans une cavité rocheuse et les protège des prédateurs jusqu’à la naissance des petits spéléomantes entièrement formés. Un peu plus loin, un autre individu grimpe avec facilité sur la paroi de la galerie. Visiblement, les basses températures et la forte humidité de ces mines abandonnées lui sont favorables. »

Par Andrea Ambrogio, Apennins (Italie), le 25 septembre 2016

Ce dessinateur naturaliste contribue avec plus de 20 autres artistes à notre rubrique dessin de la semaine, coordonnée par Jean-Philippe Paul.

Traduction Alessandro Staehli

dessin#126

Réagir